"Je vais partir avec beaucoup de confiance à Wimbledon", a-t-il expliqué après sa défaite. "Cette semaine m'a fait du bien. J'ai eu plein de matches, plein de bagarres, plein de victoires, un bon niveau de jeu. Sur gazon, chaque match est difficile. J'ai eu un match en trois sets contre Albot, et beaucoup de tie-breaks. Un tie-break au troisième set contre Zverev et un autre contre Berrettini. Cela s'est bien mis, mais mon niveau de jeu était là et j'espérais que cette finale finisse par arriver. C'est l'idéal. On ne peut rien demander de plus avant un tournoi du Grand Chelem." David Goffin se rapprochera également du Top 20 à l'ATP, suite à son beau parcours en Allemagne. Le N.1 belge sera 23e ce lundi lors de la parution du nouveau classement, à 155 points de Matteo Berrettini, 20e, qu'il a battu en demi-finale. Mais il ne compte pas s'emballer pour autant. "Je ne vais pas spécialement me fixer de nouveaux objectifs", a-t-il poursuivi. "Avec Thomas (NdlR : Johansson, son coach), on va continuer à avancer comme on le fait pour l'instant. Cela fonctionne très bien. La confiance monte, le jeu est là. Cela devient de plus en plus solide. J'ai joué Rafa à Roland Garros et Roger ici à Halle. Ce sont probablement les deux plus gros tests que l'on peut avoir au monde. J'ai essayé de les bousculer. Je n'ai pas gagné, mais cela reste évidemment très positif. Là, je vais prendre deux jours de repos et j'aurai cinq jours pour me préparer à Wimbledon avant le tournoi", a-t-il conclu. (Belga)