Il menait en effet 6/2 au jeu décisif du premier set avant de connaître un petit passage à vide et encaiser six points d'affilée. Le même scénario a failli se reproduire dans la deuxième manche. A 5-3, Almagro a en effet une nouvelle fois paerdu son service alors qu'il servait pour égaliser à un set partout. Il n'a cepndant pas tremblé lors du second tie-break. Sur sa lancée, et grâce à sa puissance (12 aces notamment pour un total de 45 sur l'ensemble du tournoi) et son expérience des finales, Almagro a fait le break deux fois, aux 3e et 9e jeux. Natif de Murcie, il a ainsi obtenu à 30 ans le 13e titre de sa carrière, le dernier remontant à mai 2012, à Nice. Il avait depuis lors perdu cinq finales d'affilée. Son palmarès comprend dix finales perdues et treize titres: Valence (2006, 2007), Sao Paulo (2008, 2011, 2012), Acapulco (2008, 2009), Bastad (2010), Gstaad (2010), Buenos Aires (2011), Nice (2011, 2012) et Estoril (2016). Carreno, 24 ans, disputait lui sa deuxième finale après sa défaite, 6-7 (4/7), 3-6, contre Pablo Cuevas, cette année à Sao Paulo. Il n'avait encore jamais défié son aîné Almagro sur le circuit ATP. (Belga)

Il menait en effet 6/2 au jeu décisif du premier set avant de connaître un petit passage à vide et encaiser six points d'affilée. Le même scénario a failli se reproduire dans la deuxième manche. A 5-3, Almagro a en effet une nouvelle fois paerdu son service alors qu'il servait pour égaliser à un set partout. Il n'a cepndant pas tremblé lors du second tie-break. Sur sa lancée, et grâce à sa puissance (12 aces notamment pour un total de 45 sur l'ensemble du tournoi) et son expérience des finales, Almagro a fait le break deux fois, aux 3e et 9e jeux. Natif de Murcie, il a ainsi obtenu à 30 ans le 13e titre de sa carrière, le dernier remontant à mai 2012, à Nice. Il avait depuis lors perdu cinq finales d'affilée. Son palmarès comprend dix finales perdues et treize titres: Valence (2006, 2007), Sao Paulo (2008, 2011, 2012), Acapulco (2008, 2009), Bastad (2010), Gstaad (2010), Buenos Aires (2011), Nice (2011, 2012) et Estoril (2016). Carreno, 24 ans, disputait lui sa deuxième finale après sa défaite, 6-7 (4/7), 3-6, contre Pablo Cuevas, cette année à Sao Paulo. Il n'avait encore jamais défié son aîné Almagro sur le circuit ATP. (Belga)