Le Suisse, vainqueur de Roland-Garros 2015 et de l'Open d'Australie 2014, avait dû sauver deux balles de match au premier tour face à Sergiy Stakhovsky (5-7, 6-3, 7-5). Il avait été éliminé par Benoît Paire en quart de finale à Marseille la semaine dernière. Wawrinka remporte, à 30 ans, le 13e trophée de sa carrière, en 22 finales. En demi-finale il avait profité de l'abandon de son adversaire australien Nick Kyrgios (ATP 33), blessé au dos, qui a dû renoncer à 6-4, 3-0. Sans parler du renoncement du numéro un mondial Novak Djokovic dans la partie haute du tableau. Baghdatis, 30 ans également, avait écarté deux têtes de séries de sa route, les Espagnols Roberto Bautista Agut (ATP 18/N.4) et Feliciano Lopez (ATP 24/N.6), aux tours précédents Stan Wawrinka n'a plus perdu la moindre finale depuis juin 2013 face à Nicolas Mahut à Den Bosch. Il a gagné à Melbourne, Monte-Carlo, Rotterdam, Roland-Garros, Tokyo, Chennai (3 x) et maintenant Dubaï, où il a dominé Baghdatis pour la 6e fois en autant de confrontations sur le Circuit ATP. Wawrinka a toutefois dû sauver quatre balles de deuxième set au cours de l'interminable tie-break. "C'était mon meilleur match cette semaine. Je suis très content de la façon dont j'ai joué. J'ai pris beaucoup de plaisir", a avoué le Suisse. Son compatriote Roger Federer (ATP 3), forfait cette année, était le lauréat des deux dernières éditions du tournoi de Dubaï. (Belga)

Le Suisse, vainqueur de Roland-Garros 2015 et de l'Open d'Australie 2014, avait dû sauver deux balles de match au premier tour face à Sergiy Stakhovsky (5-7, 6-3, 7-5). Il avait été éliminé par Benoît Paire en quart de finale à Marseille la semaine dernière. Wawrinka remporte, à 30 ans, le 13e trophée de sa carrière, en 22 finales. En demi-finale il avait profité de l'abandon de son adversaire australien Nick Kyrgios (ATP 33), blessé au dos, qui a dû renoncer à 6-4, 3-0. Sans parler du renoncement du numéro un mondial Novak Djokovic dans la partie haute du tableau. Baghdatis, 30 ans également, avait écarté deux têtes de séries de sa route, les Espagnols Roberto Bautista Agut (ATP 18/N.4) et Feliciano Lopez (ATP 24/N.6), aux tours précédents Stan Wawrinka n'a plus perdu la moindre finale depuis juin 2013 face à Nicolas Mahut à Den Bosch. Il a gagné à Melbourne, Monte-Carlo, Rotterdam, Roland-Garros, Tokyo, Chennai (3 x) et maintenant Dubaï, où il a dominé Baghdatis pour la 6e fois en autant de confrontations sur le Circuit ATP. Wawrinka a toutefois dû sauver quatre balles de deuxième set au cours de l'interminable tie-break. "C'était mon meilleur match cette semaine. Je suis très content de la façon dont j'ai joué. J'ai pris beaucoup de plaisir", a avoué le Suisse. Son compatriote Roger Federer (ATP 3), forfait cette année, était le lauréat des deux dernières éditions du tournoi de Dubaï. (Belga)