Déjà tombeur du N.1 mondial jeudi, qui devra d'ailleurs céder sa place sur le trône à Daniil Medvedev lundi, Vesely a continué de surprendre tous les pronostics en devenant le finaliste le moins bien classé en 30 éditions du tournoi. Samedi, il pourrait d'ailleurs devenir le premier joueur issu des qualifications à soulever le trophée à Dubaï. Vesely disputera sa 4e finale ATP, lui qui a remporté les tournois d'Auckland (2015) et Pune (2020). Pour y parvenir, le Tchèque de 28 ans devra battre le Russe Andrey Rublev (ATP 7/N.2), tombeur en début de journée du Polonais de cette épreuve sur surface dure dotée de 2.794.840 dollars sur le score de 3-6, 7-5, 7-6 (5). Le Moscovite de 24 ans tentera d'écrire la 10e ligne de son palmarès, lui qui a remporté le tournoi de Marseille la semaine dernière. (Belga)

Déjà tombeur du N.1 mondial jeudi, qui devra d'ailleurs céder sa place sur le trône à Daniil Medvedev lundi, Vesely a continué de surprendre tous les pronostics en devenant le finaliste le moins bien classé en 30 éditions du tournoi. Samedi, il pourrait d'ailleurs devenir le premier joueur issu des qualifications à soulever le trophée à Dubaï. Vesely disputera sa 4e finale ATP, lui qui a remporté les tournois d'Auckland (2015) et Pune (2020). Pour y parvenir, le Tchèque de 28 ans devra battre le Russe Andrey Rublev (ATP 7/N.2), tombeur en début de journée du Polonais de cette épreuve sur surface dure dotée de 2.794.840 dollars sur le score de 3-6, 7-5, 7-6 (5). Le Moscovite de 24 ans tentera d'écrire la 10e ligne de son palmarès, lui qui a remporté le tournoi de Marseille la semaine dernière. (Belga)