La star grecque Stefanos Tsitsipas, vainqueur du Masters 2019 de Londres et classée 6e joueur mondial du classement ATP, s'est fait surprendre par deux fois au tie break 7-6 (8-6), 7-6 (7/4) par le jeune canadien de 20 ans Denis Shapalov. De son côté, Alexander Zverev, 7e joueur mondial, a lui fini par céder dans une rencontre plus disputée (4-6, 7-6 (7/3), 6-2) contre le tenace espoir australien de 20 ans Alex de Minaur, qui a réussi a renverser la balance alors qu'il avait concédé un set et perdait 4-2 dans le deuxième set. L'Allemagne et la Grèce qui, en plus des défaites de leurs pépites, se sont aussi inclinées dans leurs deux autres rencontres de la journée, apparaissent donc mal engagées dans cet ATP Cup, nouvelle compétition par équipe, où 24 nations sont réparties en six groupes de six entre Brisbane, Sydney et Perth. Seules les huit meilleures nations des phases de groupe se qualifieront ensuite pour les éliminations directes à Sydney, jusqu'à la victoire de la meilleure équipe. Outre l'Australie et le Canada, la Belgique, emmenée par David Goffin, est également bien partie pour atteindre les phases finales, après avoir balayé la Moldavie 3-0 alors que la Bulgarie de Grigor Dimitrov a surpris la Grande-Bretagne privée d'Andy Murray (2-1). La Norvège est également sur de bons rails après une grosse performance contre les Etats-Unis (victoire 2-1) alors que la Russie a dominé l'Italie 3 à 0. Daniil Medvedev, 5e mondial, a renversé notamment l'Italien Fabio Fognini, 12e mondial (1-6, 6-1, 6-3). (Belga)

La star grecque Stefanos Tsitsipas, vainqueur du Masters 2019 de Londres et classée 6e joueur mondial du classement ATP, s'est fait surprendre par deux fois au tie break 7-6 (8-6), 7-6 (7/4) par le jeune canadien de 20 ans Denis Shapalov. De son côté, Alexander Zverev, 7e joueur mondial, a lui fini par céder dans une rencontre plus disputée (4-6, 7-6 (7/3), 6-2) contre le tenace espoir australien de 20 ans Alex de Minaur, qui a réussi a renverser la balance alors qu'il avait concédé un set et perdait 4-2 dans le deuxième set. L'Allemagne et la Grèce qui, en plus des défaites de leurs pépites, se sont aussi inclinées dans leurs deux autres rencontres de la journée, apparaissent donc mal engagées dans cet ATP Cup, nouvelle compétition par équipe, où 24 nations sont réparties en six groupes de six entre Brisbane, Sydney et Perth. Seules les huit meilleures nations des phases de groupe se qualifieront ensuite pour les éliminations directes à Sydney, jusqu'à la victoire de la meilleure équipe. Outre l'Australie et le Canada, la Belgique, emmenée par David Goffin, est également bien partie pour atteindre les phases finales, après avoir balayé la Moldavie 3-0 alors que la Bulgarie de Grigor Dimitrov a surpris la Grande-Bretagne privée d'Andy Murray (2-1). La Norvège est également sur de bons rails après une grosse performance contre les Etats-Unis (victoire 2-1) alors que la Russie a dominé l'Italie 3 à 0. Daniil Medvedev, 5e mondial, a renversé notamment l'Italien Fabio Fognini, 12e mondial (1-6, 6-1, 6-3). (Belga)