"Pour être honnête, j'ignore comment j'ai fait", s'est-il exclamé. "J'étais si fatigué après le premier set que je pensais que je ne parviendrais pas à maintenir cette intensité contre Novak. Il y a ensuite eu un déclic dans le deuxième set (NdlR : à 3-3, 0-30) et j'ai commencé à jouer de manière incroyable. Il m'arrive souvent de prendre des risques sur ma deuxième balle de service lorsque cela ne fonctionne pas. Comme Novak me détruisait dans le premier set, je me suis dit à quoi bon continuer à servir normalement si c'est pour perdre le point. Et cela a marché." Vainqueur de son premier titre sur le circuit, en février à Sofia, Daniil Medvedev a fini le match avec 16 aces et 37 coups gagnants, recevant même le pouce levé de Novak Djokovic en guise d'approbation. Le Moscovite retrouvera donc désormais David Goffin, contre qui il reste sur une défaite en cinq sets au troisième tour à Wimbledon. "J'ai fait de mon mieux, car c'est le genre de match où j'aurais facilement pu jeter ma raquette et perdre 6-3, 6-3 ", a-t-il poursuivi. "Je suis donc très heureux. Les massages au bras du kiné m'ont aussi aidé à retrouver de l'énergie. David est un joueur fantastique. Il n'est jamais facile à affronter. J'ai perdu contre lui il y a un mois et demi lors d'un match incroyable en cinq sets et il a montré cette semaine qu'il était en forme. J'espère que ce sera une grande finale." (Belga)