"C'était dur pour moi, mais j'ai essayé de faire de mon mieux contre lui", a confié le Français après sa défaite. "Lorsqu'il joue à 100%, c'est difficile. C'est un très bon joueur. Il est très vif et puissant. Il était simplement meilleur que moi aujourd'hui. Là, il va falloir que je récupère un peu, mais je me sens bien et il y a beaucoup d'éléments positifs à retirer de ce tournoi". Richard Gasquet peut, en effet, être fier de son parcours à Cincinnati. Sept mois après avoir dû se faire opérer d'une hernie inguinale, le Biterrois au somptueux revers à une main, a atteint sa première demi-finale d'un tournoi ATP Masters 1000 depuis 2013 à la suite de victoires convaincantes contre Andy Murray, Diego Schwartzman et Roberto Bautista Agut. Lundi, il sera 34e au classement ATP et peut même espérer être tête de série à l'US Open. Qui l'eut cru après son élimination au premier tour à Wimbledon ? (Belga)