"Si je suis honnête, je dois dire que je ne suis pas là pour un retour miraculeux comme les autres fois. Je connais mes limites et je vais profiter de mes deux derniers tournois", a dit del Potro, qui doit aussi jouer le rendez-vous de Rio de Janeiro la semaine d'après. "J'ai des douleurs depuis deux ans et demi. Je n'aime pas ça mais c'est comme ça. Outre l'angoisse et la tristesse, je veux que le match de mardi soit inoubliable. Je ne veux pas prendre ma retraite en conférence de presse mais bien sur un court de tennis", a ajouté la Tour de Tandil, en larmes, samedi en conférence de presse. Juan Martin del Potro n'a plus joué depuis sa blessure au genou droit encourue sur le gazon du Queen's en juin 2019. L'Argentin a subi de nombreuses opérations, notamment aux deux poignets et quatre au genou. Il compte 22 titres, et 13 finales, à son compteur. (Belga)

"Si je suis honnête, je dois dire que je ne suis pas là pour un retour miraculeux comme les autres fois. Je connais mes limites et je vais profiter de mes deux derniers tournois", a dit del Potro, qui doit aussi jouer le rendez-vous de Rio de Janeiro la semaine d'après. "J'ai des douleurs depuis deux ans et demi. Je n'aime pas ça mais c'est comme ça. Outre l'angoisse et la tristesse, je veux que le match de mardi soit inoubliable. Je ne veux pas prendre ma retraite en conférence de presse mais bien sur un court de tennis", a ajouté la Tour de Tandil, en larmes, samedi en conférence de presse. Juan Martin del Potro n'a plus joué depuis sa blessure au genou droit encourue sur le gazon du Queen's en juin 2019. L'Argentin a subi de nombreuses opérations, notamment aux deux poignets et quatre au genou. Il compte 22 titres, et 13 finales, à son compteur. (Belga)