L'ancien numéro 1 mondial, retombé à la 240e place mondiale, avait mis un terme prématurément à sa saison 2018 souffrant de sa hanche opérée en janvier dernier. Il avait du renoncer à trois des quatre épreuves du Grand Chelem. Andy Murray avait avoué avant le tournoi qu'il avait "toujours mal" à la hanche, mais que c'était "déjà mieux" qu'il y a douze mois. "J'étais un peu nerveux, mais une fois le match commencé, cela a été", a confié Andy Murray en conférence de presse après une dixième victoire de suite à Brisbane, lui qui a remporté le tournoi en 2012 et 2013. "C'était mon premier match après une longue période. Ce n'est jamais facile. Cela a été dur ces 18 derniers mois avec beaucoup de hauts et de bas." Après son opération à la hanche, Andy Murray avait repris en juin, mais il n'aura pu jouer que 12 matches complets l'an dernier. Sa dernière rencontre remonte à fin septembre, en quarts de finale du tournoi de Shenzhen en Chine. Le Britannique, qui a pu entrer dans le tableau final grâce à un classement protégé, sera opposé au deuxième tour à Brisbane au Russe Daniil Medvedev (N.4), 22 ans, 16e mondial. (Belga)

L'ancien numéro 1 mondial, retombé à la 240e place mondiale, avait mis un terme prématurément à sa saison 2018 souffrant de sa hanche opérée en janvier dernier. Il avait du renoncer à trois des quatre épreuves du Grand Chelem. Andy Murray avait avoué avant le tournoi qu'il avait "toujours mal" à la hanche, mais que c'était "déjà mieux" qu'il y a douze mois. "J'étais un peu nerveux, mais une fois le match commencé, cela a été", a confié Andy Murray en conférence de presse après une dixième victoire de suite à Brisbane, lui qui a remporté le tournoi en 2012 et 2013. "C'était mon premier match après une longue période. Ce n'est jamais facile. Cela a été dur ces 18 derniers mois avec beaucoup de hauts et de bas." Après son opération à la hanche, Andy Murray avait repris en juin, mais il n'aura pu jouer que 12 matches complets l'an dernier. Sa dernière rencontre remonte à fin septembre, en quarts de finale du tournoi de Shenzhen en Chine. Le Britannique, qui a pu entrer dans le tableau final grâce à un classement protégé, sera opposé au deuxième tour à Brisbane au Russe Daniil Medvedev (N.4), 22 ans, 16e mondial. (Belga)