"Je ne suis pas bien rentré dans le match, alors que lui était solide, mais j'ai eu la bonne réaction. Je me suis ébroué, j'ai créé plus. Le troisième set a été haletant. J'ai été malmené, mais je me suis fait confiance sur les points importants, comme à 3-2 15-40 pour lui au troisième set. Il faut évidemment un peu de chance aussi, comme sur cette demi-volée de revers. J'étais ravi lorsque cette balle est passée et qu'il n'a plus pu la toucher. Ensuite j'ai déroulé. Ce genre de victoire est parfois plus rémunérateur que de remporter un match à sens unique", a raconté le trentenaire à l'issue du match. Roger Federer a désormais rendez-vous avec David Goffin, pour lequel il a beaucoup d'estime. Le Liégeois l'avait impressionné dès leur toute première confrontation, en huitièmes de finale à Roland Garros, en 2012. Il l'avait même invité à préparer avec lui, à Dubaï, sa saison 2015. "Je m'attends à un match très difficile", indique le Suisse, qui a pourtant toujours battu le Belge (5 confrontations dont 2 à Bâle). "Goffin est un excellent joueur. Il est capable de prendre la balle très tôt et a des frappes très fluides. Je l'ai déjà affronté à Bâle. Et il a toujours très bien joué ici. On verra bien. Je sais en tout cas que je devrai me montrer sous mon meilleur jour. En outre, il n'y aura pas beaucoup de temps pour se préparer. Il est déjà minuit et le match aura lieu dans l'après-midi. Ce ne sera pas évident. Il faudra être très costaud mentalement". (Belga)

"Je ne suis pas bien rentré dans le match, alors que lui était solide, mais j'ai eu la bonne réaction. Je me suis ébroué, j'ai créé plus. Le troisième set a été haletant. J'ai été malmené, mais je me suis fait confiance sur les points importants, comme à 3-2 15-40 pour lui au troisième set. Il faut évidemment un peu de chance aussi, comme sur cette demi-volée de revers. J'étais ravi lorsque cette balle est passée et qu'il n'a plus pu la toucher. Ensuite j'ai déroulé. Ce genre de victoire est parfois plus rémunérateur que de remporter un match à sens unique", a raconté le trentenaire à l'issue du match. Roger Federer a désormais rendez-vous avec David Goffin, pour lequel il a beaucoup d'estime. Le Liégeois l'avait impressionné dès leur toute première confrontation, en huitièmes de finale à Roland Garros, en 2012. Il l'avait même invité à préparer avec lui, à Dubaï, sa saison 2015. "Je m'attends à un match très difficile", indique le Suisse, qui a pourtant toujours battu le Belge (5 confrontations dont 2 à Bâle). "Goffin est un excellent joueur. Il est capable de prendre la balle très tôt et a des frappes très fluides. Je l'ai déjà affronté à Bâle. Et il a toujours très bien joué ici. On verra bien. Je sais en tout cas que je devrai me montrer sous mon meilleur jour. En outre, il n'y aura pas beaucoup de temps pour se préparer. Il est déjà minuit et le match aura lieu dans l'après-midi. Ce ne sera pas évident. Il faudra être très costaud mentalement". (Belga)