Il a en effet profité de l'abandon de l'Américain Jack Sock (ATP 26), malade, au début du 2e set. Bautista avait facilement remporté le 1er set 6-1 et menait 1-0 dans le second lorsque l'Américain a jeté l'éponge victime d'une grippe. Les deux joueurs ne sont restés que 28 minutes sur le court. A deux jours du début de l'Open d'Australie à Melbourne, l'Espagnol de 27 ans décroche ainsi le 3e titre de sa carrière après avoir déjà triomphé à Stuttgart et Bois-le-Duc en 2014. Sock, 23 ans, lauréat à Houston l'an dernier, n'a toujours pas récidivé depuis. "Dommage de gagner de cette façon", a déploré Bautista. "Je lui souhaite en tout cas un prompt rétablissement, et j'espère pour lui qu'il aura plus de chance la prochaine fois. Mais je suis quand même très content. Je quitte Auckland avec derrière moi une magnifique semaine que je ne suis pas près d'oublier. Les résultats sont bons mais la manière l'était aussi. J'ai en effet réussi beaucoup de beaux points ici..." Sock avait battu deux fois Bautista en 2015 à Indian Wells et Houston. Il avait aussi déjà perdu deux fois mais avant, en 2013 à Beijing, et à... Auckland, 1-6, 3-6, en 2014. Les deux finalistes avaient causé la surprise vendredi en demies. Bautista avait en effet écarté Jo-Wilfried Tsonga, tête de série n°2, 3-6, 7-6 (7/3), 6-4. Sock avait lui sorti David Ferrer, tête de série n°1 et triple vainqueur de l'ASB Classic, 3-6, 6-1, 6-2. (Belga)

Il a en effet profité de l'abandon de l'Américain Jack Sock (ATP 26), malade, au début du 2e set. Bautista avait facilement remporté le 1er set 6-1 et menait 1-0 dans le second lorsque l'Américain a jeté l'éponge victime d'une grippe. Les deux joueurs ne sont restés que 28 minutes sur le court. A deux jours du début de l'Open d'Australie à Melbourne, l'Espagnol de 27 ans décroche ainsi le 3e titre de sa carrière après avoir déjà triomphé à Stuttgart et Bois-le-Duc en 2014. Sock, 23 ans, lauréat à Houston l'an dernier, n'a toujours pas récidivé depuis. "Dommage de gagner de cette façon", a déploré Bautista. "Je lui souhaite en tout cas un prompt rétablissement, et j'espère pour lui qu'il aura plus de chance la prochaine fois. Mais je suis quand même très content. Je quitte Auckland avec derrière moi une magnifique semaine que je ne suis pas près d'oublier. Les résultats sont bons mais la manière l'était aussi. J'ai en effet réussi beaucoup de beaux points ici..." Sock avait battu deux fois Bautista en 2015 à Indian Wells et Houston. Il avait aussi déjà perdu deux fois mais avant, en 2013 à Beijing, et à... Auckland, 1-6, 3-6, en 2014. Les deux finalistes avaient causé la surprise vendredi en demies. Bautista avait en effet écarté Jo-Wilfried Tsonga, tête de série n°2, 3-6, 7-6 (7/3), 6-4. Sock avait lui sorti David Ferrer, tête de série n°1 et triple vainqueur de l'ASB Classic, 3-6, 6-1, 6-2. (Belga)