Le Qatari de 26 ans, médaillé d'argent aux Jeux de Rio, s'est emparé du titre mondial à Londres au mois d'août dernier. En 2019, il pourrait prolonger son titre mondial devant son public, à Doha. Barshim a été préféré au coureur de fond britannique Mo Farah et au spécialiste du 400m sud-africain Wayde van Niekerk. A noter qu'Usain Bolt, sacré six fois athlète de l'année, s'est vu décerner le 'President's Award' pour l'ensemble de sa carrière et son apport à l'athlétisme. Le Norvégien Karsten Warholm, coureur du 400m haies, a été élu 'étoile montante' de l'année. L'athlète de 21 ans a été champion du monde à Londres. Yulimar Rojas, triple sauteuse vénézuélienne de 22 ans, a reçu la même distinction chez les dames. Elle a aussi décroché l'or aux derniers Mondiaux. Enfin, Anna Botha, la coach du Sud-Africain Wayde van Niekerk, a été élue 'entraîneur de l'année'. (Belga)

Le Qatari de 26 ans, médaillé d'argent aux Jeux de Rio, s'est emparé du titre mondial à Londres au mois d'août dernier. En 2019, il pourrait prolonger son titre mondial devant son public, à Doha. Barshim a été préféré au coureur de fond britannique Mo Farah et au spécialiste du 400m sud-africain Wayde van Niekerk. A noter qu'Usain Bolt, sacré six fois athlète de l'année, s'est vu décerner le 'President's Award' pour l'ensemble de sa carrière et son apport à l'athlétisme. Le Norvégien Karsten Warholm, coureur du 400m haies, a été élu 'étoile montante' de l'année. L'athlète de 21 ans a été champion du monde à Londres. Yulimar Rojas, triple sauteuse vénézuélienne de 22 ans, a reçu la même distinction chez les dames. Elle a aussi décroché l'or aux derniers Mondiaux. Enfin, Anna Botha, la coach du Sud-Africain Wayde van Niekerk, a été élue 'entraîneur de l'année'. (Belga)