Depuis son abandon au 2e tour à Roland-Garros en raison d'une blessure à la hanche, l'Australienne de 25 ans n'a plus joué mais ne s'en inquiète pas. "Je ne manque absolument pas de préparation. C'est juste que ma préparation a été différente, unique", a-t-elle affirmé. Si bien que la blessure semble oubliée et que Barty, qui ne compte qu'un titre du Grand Chelem à son palmarès (Roland-Garros 2019), croit en ses chances dur comme fer. "La récupération entre Paris et Wimbledon a été aussi bonne que possible. Je me sens très bien. Chaque jour qui passe, je continue de faire ce qu'il faut pour me rétablir et me préparer comme il faut pour me donner les meilleures chances d'entrer sur le court pour jouer à 100%", a-t-elle souligné. Elle pourrait retrouver en demies une ancienne N.1 mondiale et lauréate à Wimbledon en 2018, l'Allemande Angelique Kerber. A 33 ans, Kerber, redescendue au 28e rang mondial, a bâillonné la pépite américaine Coco Gauff, 23e mondiale à 17 ans, 6-4, 6-4. En quarts de finale, Ashleigh Barty devra d'abord se débarrasser soit de l'Australienne Ajla Tomljanovic (WTA 75), soit de la jeune Britannique de 18 ans, invitée par les organisateurs, Emma Raducanu, 338e mondiale, qui a répondu à leurs attentes en se hissant déjà au 4e tour. Tomljanovic avait sorti Greet Minnen (WTA 118) au premier tour 6-2, 7-6 (7-5). (Belga)

Depuis son abandon au 2e tour à Roland-Garros en raison d'une blessure à la hanche, l'Australienne de 25 ans n'a plus joué mais ne s'en inquiète pas. "Je ne manque absolument pas de préparation. C'est juste que ma préparation a été différente, unique", a-t-elle affirmé. Si bien que la blessure semble oubliée et que Barty, qui ne compte qu'un titre du Grand Chelem à son palmarès (Roland-Garros 2019), croit en ses chances dur comme fer. "La récupération entre Paris et Wimbledon a été aussi bonne que possible. Je me sens très bien. Chaque jour qui passe, je continue de faire ce qu'il faut pour me rétablir et me préparer comme il faut pour me donner les meilleures chances d'entrer sur le court pour jouer à 100%", a-t-elle souligné. Elle pourrait retrouver en demies une ancienne N.1 mondiale et lauréate à Wimbledon en 2018, l'Allemande Angelique Kerber. A 33 ans, Kerber, redescendue au 28e rang mondial, a bâillonné la pépite américaine Coco Gauff, 23e mondiale à 17 ans, 6-4, 6-4. En quarts de finale, Ashleigh Barty devra d'abord se débarrasser soit de l'Australienne Ajla Tomljanovic (WTA 75), soit de la jeune Britannique de 18 ans, invitée par les organisateurs, Emma Raducanu, 338e mondiale, qui a répondu à leurs attentes en se hissant déjà au 4e tour. Tomljanovic avait sorti Greet Minnen (WTA 118) au premier tour 6-2, 7-6 (7-5). (Belga)