Barty, demi-finaliste en 2017, rencontrera en finale la Chinoise Wang Qiang (WTA 22), qui a de son côté écarté de sa route l'ex-numéro un mondiale Espagnole Garbine Muguruza (WTA 17), exécutée en deux sets, 6-2, 6-0. La partie n'a duré qu'une heure et 13 minutes. Wang Qiang, 26 ans, remplaçait au pied levé l'Américaine Madison Keys (WTA 16), contrainte au forfait à cause d'une blessure au genou gauche. Elle avait fini deuxième de son groupe derrière Keys. Le Masters bis (ou WTA Elites Trophy) réunit les douze meilleures joueuses classées derrière les participantes du Masters de Singapour. Elise Mertens (WTA 13) en faisait partie mais a échoué (contre Goerges) en phase de poules. Barty s'était pour sa part miraculeusement qualifiée (pour un jeu). (Belga)

Barty, demi-finaliste en 2017, rencontrera en finale la Chinoise Wang Qiang (WTA 22), qui a de son côté écarté de sa route l'ex-numéro un mondiale Espagnole Garbine Muguruza (WTA 17), exécutée en deux sets, 6-2, 6-0. La partie n'a duré qu'une heure et 13 minutes. Wang Qiang, 26 ans, remplaçait au pied levé l'Américaine Madison Keys (WTA 16), contrainte au forfait à cause d'une blessure au genou gauche. Elle avait fini deuxième de son groupe derrière Keys. Le Masters bis (ou WTA Elites Trophy) réunit les douze meilleures joueuses classées derrière les participantes du Masters de Singapour. Elise Mertens (WTA 13) en faisait partie mais a échoué (contre Goerges) en phase de poules. Barty s'était pour sa part miraculeusement qualifiée (pour un jeu). (Belga)