Le Red Lion Arthur Van Doren, intransigeant en défense et présent à la création, a complété son impressionnant palmarès en remportant l'EHL. Champion du monde et d'Europe avec la Belgique, le double meilleur joueur du monde (2017, 2018) avait rejoint Bloemendaal, considéré comme le meilleur club du monde, pour le début de la saison 2018-2019 après cinq titres avec le Dragons en Belgique. Après un titre néerlandais en 2019, 'King Arthur' a donc ajouté une nouvelle médaille à sa galerie. Qualifié in extremis samedi contre le Léopold, à l'issue d'une longue séance de shoot-outs, Bloemendaal a d'emblée marqué son territoire en finale. En effet, le score affichait déjà 2-0 à la 5e minute après des goals de Yannick van der Drift (1-0, 3e) et Thierry Brinkman (2-0, 5e). Alors qu'une tempête de neige, aussi violente que passagère, s'abattait sur Amsterdam, les Catalans ont réduit l'écart via Pau Cunill (2-1, 10e) sur penalty corner. Mais les 'Moineaux' ont repris deux longueurs d'avance grâce à un but de l'international allemand Florian Fuchs (3-1, 17e). La tension est encore montée d'un cran au retour des vestiaires et c'est assez logiquement que l'Atletic Terrassa, avec deux cartes jaunes dans le troisième quart-temps, a encaissé un nouveau goal signé Brinkman (4-1, 41e). Malgré l'intervention de la Belge Laurine Delforge, arbitre vidéo de cette finale, les Espagnols ont concédé un stroke, converti par Tim Swaen (5-1, 50e). À moins de deux minutes de la fin, Jordi Bonastre a vu son tir entrer dans le but néerlandais après une déviation malencontreuse de Daan Dullemeijer (5-2, 59e). Le HC Bloemendaal, déjà vainqueur de la compétition en 2009, 2013 et 2018, succède au palmarès au Watducks, lauréat en 2019. Dimanche, le Royal Léopold Club a battu les Allemands du HTC Uhlenhosrt Mülheim dans le match pour la 3e place. Les Bruxellois se sont imposés 4-2 . Le Léo est devenu le troisième club belge à terminer sur le podium de l'EHL après le Watducks, vainqueur en 2019 et le Dragons, qui compte quatre podiums à son actif. Le club anversois a terminé 2e en 2013 et 3e en 2017, 2014 et 2012. Chez les dames, la finale opposera dans la foulée les Espagnoles du Club Campo Madrid aux Néerlandaises du HC 's-Hertogenbosch. Dimanche, les Néerlandaises du AH Amsterdam se sont imposées 4-2 contre les Allemandes d'Alster afin de prendre la 3e place. (Belga)

Le Red Lion Arthur Van Doren, intransigeant en défense et présent à la création, a complété son impressionnant palmarès en remportant l'EHL. Champion du monde et d'Europe avec la Belgique, le double meilleur joueur du monde (2017, 2018) avait rejoint Bloemendaal, considéré comme le meilleur club du monde, pour le début de la saison 2018-2019 après cinq titres avec le Dragons en Belgique. Après un titre néerlandais en 2019, 'King Arthur' a donc ajouté une nouvelle médaille à sa galerie. Qualifié in extremis samedi contre le Léopold, à l'issue d'une longue séance de shoot-outs, Bloemendaal a d'emblée marqué son territoire en finale. En effet, le score affichait déjà 2-0 à la 5e minute après des goals de Yannick van der Drift (1-0, 3e) et Thierry Brinkman (2-0, 5e). Alors qu'une tempête de neige, aussi violente que passagère, s'abattait sur Amsterdam, les Catalans ont réduit l'écart via Pau Cunill (2-1, 10e) sur penalty corner. Mais les 'Moineaux' ont repris deux longueurs d'avance grâce à un but de l'international allemand Florian Fuchs (3-1, 17e). La tension est encore montée d'un cran au retour des vestiaires et c'est assez logiquement que l'Atletic Terrassa, avec deux cartes jaunes dans le troisième quart-temps, a encaissé un nouveau goal signé Brinkman (4-1, 41e). Malgré l'intervention de la Belge Laurine Delforge, arbitre vidéo de cette finale, les Espagnols ont concédé un stroke, converti par Tim Swaen (5-1, 50e). À moins de deux minutes de la fin, Jordi Bonastre a vu son tir entrer dans le but néerlandais après une déviation malencontreuse de Daan Dullemeijer (5-2, 59e). Le HC Bloemendaal, déjà vainqueur de la compétition en 2009, 2013 et 2018, succède au palmarès au Watducks, lauréat en 2019. Dimanche, le Royal Léopold Club a battu les Allemands du HTC Uhlenhosrt Mülheim dans le match pour la 3e place. Les Bruxellois se sont imposés 4-2 . Le Léo est devenu le troisième club belge à terminer sur le podium de l'EHL après le Watducks, vainqueur en 2019 et le Dragons, qui compte quatre podiums à son actif. Le club anversois a terminé 2e en 2013 et 3e en 2017, 2014 et 2012. Chez les dames, la finale opposera dans la foulée les Espagnoles du Club Campo Madrid aux Néerlandaises du HC 's-Hertogenbosch. Dimanche, les Néerlandaises du AH Amsterdam se sont imposées 4-2 contre les Allemandes d'Alster afin de prendre la 3e place. (Belga)