"Je pense que j'ai mérité ma sélection et je la considère comme la récompense de deux ans d'efforts", dit l'Ucclois. "Je ne suis donc pas vraiment surpris de jouer, je me donnais une chance sur deux d'être appelé pour les simples, d'autant qu'on partait avec l'idée que Ruben Bemelmans et Joris De Loore joueraient en double." D'Alexander Zverev, De Greef sait qu'il "sert très bien, qu'il est très grand et qu'il a un bon revers. Il est solide un peu partout et ne donnera pas beaucoup de points gratuits mais je vais essayer de le faire bouger au maximum, d'utiliser mon slice car je pense qu'avec sa taille, il ne doit pas trop aimer cela." (Belga)

"Je pense que j'ai mérité ma sélection et je la considère comme la récompense de deux ans d'efforts", dit l'Ucclois. "Je ne suis donc pas vraiment surpris de jouer, je me donnais une chance sur deux d'être appelé pour les simples, d'autant qu'on partait avec l'idée que Ruben Bemelmans et Joris De Loore joueraient en double." D'Alexander Zverev, De Greef sait qu'il "sert très bien, qu'il est très grand et qu'il a un bon revers. Il est solide un peu partout et ne donnera pas beaucoup de points gratuits mais je vais essayer de le faire bouger au maximum, d'utiliser mon slice car je pense qu'avec sa taille, il ne doit pas trop aimer cela." (Belga)