La route d'Occitanie, course disputée dans le Sud-Ouest de la France, a pris son envol jeudi pour une première étape disputée entre Séméac et l'Isle Jourdain sur 174 kilomètres. Le Colombien Nairo Quintana a choisi de refaire ses gammes dans l'épreuve française, à deux semaines du Tour de France, après une blessure sur chute qui l'avait contraint à faire un pas de côté avant la 5e étape du Tour de Turquie, le 14 avril. Quatre coureurs ont bondi dans l'échappée du jour: l'Espagnol Oscar Cabedo Carda (Burgos-BH), le Néerlandais Wesley Mol (Bike Aid) et les Français Jean Danès (Nantes atlantique) et Jean Goubert (Nice Métropole-Côte d'Azur). L'avantage des hommes de tête était de 1 minutes à 47 kilomètres de l'arrivée sur les poursuivants. Le regroupement général s'est opéré à 26 kilomètres de l'arrivée. Plusieurs mouvements en tête de course se sont produits dans les 20 derniers kilomètres avec les équipes Movistar d'Alejandro Valverde et Arkea Samsic de Nairo Quintana. Les équipes de sprinters se sont mises en mouvement à cinq kilomètres du but, notamment la formation Groupama-FDJ du Français Arnaud Démare et AG2R Citroën de l'Italien Andrea Vendrame. Idéalement lancé par ses équipiers, le Français Arnaud Démare s'est imposé au sprint au terme de la première étape du Tour d'Occitanie devant son compatriote Pierre Barbier (B&B Hôtels-KTM) et l'Italien Elia Viviani (Ineos-Grenadiers). Démare a du même coup endossé le maillot de leader du classement général. La deuxième étape de la Route d'Occitanie sera disputée vendredi entre Graulhet et Roquefort-sur-Soulzon sur la distance de 154 kilomètres. (Belga)

La route d'Occitanie, course disputée dans le Sud-Ouest de la France, a pris son envol jeudi pour une première étape disputée entre Séméac et l'Isle Jourdain sur 174 kilomètres. Le Colombien Nairo Quintana a choisi de refaire ses gammes dans l'épreuve française, à deux semaines du Tour de France, après une blessure sur chute qui l'avait contraint à faire un pas de côté avant la 5e étape du Tour de Turquie, le 14 avril. Quatre coureurs ont bondi dans l'échappée du jour: l'Espagnol Oscar Cabedo Carda (Burgos-BH), le Néerlandais Wesley Mol (Bike Aid) et les Français Jean Danès (Nantes atlantique) et Jean Goubert (Nice Métropole-Côte d'Azur). L'avantage des hommes de tête était de 1 minutes à 47 kilomètres de l'arrivée sur les poursuivants. Le regroupement général s'est opéré à 26 kilomètres de l'arrivée. Plusieurs mouvements en tête de course se sont produits dans les 20 derniers kilomètres avec les équipes Movistar d'Alejandro Valverde et Arkea Samsic de Nairo Quintana. Les équipes de sprinters se sont mises en mouvement à cinq kilomètres du but, notamment la formation Groupama-FDJ du Français Arnaud Démare et AG2R Citroën de l'Italien Andrea Vendrame. Idéalement lancé par ses équipiers, le Français Arnaud Démare s'est imposé au sprint au terme de la première étape du Tour d'Occitanie devant son compatriote Pierre Barbier (B&B Hôtels-KTM) et l'Italien Elia Viviani (Ineos-Grenadiers). Démare a du même coup endossé le maillot de leader du classement général. La deuxième étape de la Route d'Occitanie sera disputée vendredi entre Graulhet et Roquefort-sur-Soulzon sur la distance de 154 kilomètres. (Belga)