Après avoir remercié le travail de tous ses équipiers, le porteur du maillot cyclamen de leader du classement aux points, qui n'a cru la victoire possible qu'à 10 km de l'arrivée, a donné quelques explications au micro des organisateurs juste après la course: "je fais un sprint à la rupture comme je peux et je viens arracher cette victoire. Encore un boulot collectif exceptionnel. C'est super." "Avant d'arriver ici, je m'étais dit si j'en gagne une ce serait beau. Maintenant tout le monde me dit 'comme en 2020' (il y a gagné 4 étapes et le classement par points). Il ne faut pas sous-estimer chaque victoire et il faut aller les chercher, encore plus celle d'aujourd'hui. Je suis cuit." (Belga)

Après avoir remercié le travail de tous ses équipiers, le porteur du maillot cyclamen de leader du classement aux points, qui n'a cru la victoire possible qu'à 10 km de l'arrivée, a donné quelques explications au micro des organisateurs juste après la course: "je fais un sprint à la rupture comme je peux et je viens arracher cette victoire. Encore un boulot collectif exceptionnel. C'est super." "Avant d'arriver ici, je m'étais dit si j'en gagne une ce serait beau. Maintenant tout le monde me dit 'comme en 2020' (il y a gagné 4 étapes et le classement par points). Il ne faut pas sous-estimer chaque victoire et il faut aller les chercher, encore plus celle d'aujourd'hui. Je suis cuit." (Belga)