Dans cette courte étape entièrement plate, deux coureurs sont partis dès le kilomètre 0: l'Italien Luca Covili (Bardiani-CSF) et le Japonais Sho Hatsuyama (Nippo Vini Fantini Faizanè). Le duo a compté plus de 4 minutes d'avance. Leur aventure a pris fin à 30 km de la ligne. L'Allemand Pascal Ackermann (Bora-Hansgrohe), leader du classement par points, a été impliqué dans une chute sous la flamme rouge. Le sprint s'est disputé avec un groupe réduit dont Démare a émergé. Le Français de 27 ans s'offre la 57e victoire de sa carrière, la première de sa saison. Il ne s'était encore jamais imposé sur les routes du Giro. Viviani a échoué à la deuxième place pour la troisième fois depuis le départ à Bologne. Ewan s'est classé troisième. L'Italien Valerio Conti (UAE-Team Emirates) reste maillot rose. Mercredi, la 11e étape, entre Carpi et Novi Ligure (221 km), offre une dernière occasion aux sprinteurs de briller avant d'aborder la montagne. (Belga)