Pour sa première saison professionnelle, De Lie s'est déjà illustré avec des victoires au Trofeo de Palma et au Grand Prix Monseré ainsi qu'avec une troisième place à la Nokere Koerse. "C'est bien sûr dommage que nous ne puissions pas compter sur Caleb Ewan pour Bruges-La Panne", a expliqué le directeur sportif Nikolas Maes. "Il est malade. Nous ne sommes pas la seule équipe qui doit faire des changements, car il y a des malades. Arnaud De Lie est une alternative valable. Il se débrouille bien et nous croyons en ses capacités." La chance d'assister à un sprint massif sur la Veurnestraat est grande, malgré les trois passages par Les Moëres. "Les conditions climatiques seront bonnes. Peu de vent et du soleil. Un temps de course idéal, et avec ça, à la fin d'un parcours plat, tu as la plupart du temps un sprint groupé", a analysé Maes. "Je décris cette Classique Bruges-La Panne comme le 'championnat des sprinteurs', surtout si tu regardes la liste des engagés. Les trois passages par Les Moëres peuvent provoquer de la nervosité dans le groupe, mais je m'attends à un sprint massif." Selon Maes, il est difficile de prévoir quand Ewan reprendra la compétition. "Le message est de se soigner et de ne reprendre que lorsque tout sera en ordre. Nous ne prendrons aucun risque." (Belga)

Pour sa première saison professionnelle, De Lie s'est déjà illustré avec des victoires au Trofeo de Palma et au Grand Prix Monseré ainsi qu'avec une troisième place à la Nokere Koerse. "C'est bien sûr dommage que nous ne puissions pas compter sur Caleb Ewan pour Bruges-La Panne", a expliqué le directeur sportif Nikolas Maes. "Il est malade. Nous ne sommes pas la seule équipe qui doit faire des changements, car il y a des malades. Arnaud De Lie est une alternative valable. Il se débrouille bien et nous croyons en ses capacités." La chance d'assister à un sprint massif sur la Veurnestraat est grande, malgré les trois passages par Les Moëres. "Les conditions climatiques seront bonnes. Peu de vent et du soleil. Un temps de course idéal, et avec ça, à la fin d'un parcours plat, tu as la plupart du temps un sprint groupé", a analysé Maes. "Je décris cette Classique Bruges-La Panne comme le 'championnat des sprinteurs', surtout si tu regardes la liste des engagés. Les trois passages par Les Moëres peuvent provoquer de la nervosité dans le groupe, mais je m'attends à un sprint massif." Selon Maes, il est difficile de prévoir quand Ewan reprendra la compétition. "Le message est de se soigner et de ne reprendre que lorsque tout sera en ordre. Nous ne prendrons aucun risque." (Belga)