Après avoir participé au slalom parallèle de Lech en Autriche lors de la première manche, Marchant va faire ses débuts sur sa discipline de prédilection: le slalom. "À Lech, c'était une course de reprise et je voulais faire une manche de Coupe du monde avant Val d'Isère", a confié Marchant jeudi en conférence de presse. "J'avais mis de bonnes choses en place durant la préparation et j'étais content du résultat (une 16e place, ndlr.). J'espère faire une bonne reprise dimanche en slalom et montrer mes bonnes sensations en course." La saison dernière, le Liégeois a connu des débuts difficiles avant de finir sur une bonne note avec une 10e place aux Mondiaux à Cortina d'Ampezzo. En 2019-2020, il avait démarré en boulet de canon avec notamment une 5e place en Coupe du monde à Zagreb avant de s'éteindre au fil de la saison. "Je considère ces deux dernières saisons comme des demi-saisons. Cette année, je veux trouver de la régularité dans mes résultats pour encore franchir une étape. Mon but est de faire un exercice complet pour tirer un bon bilan en fin de saison et passer un nouveau cap. J'ai fait une très bonne préparation cet été et j'ai décidé de miser sur la stabilité au niveau du matériel. Tous les feux sont au vert et j'ai hâte d'être sur la piste dimanche." En février prochain, le skieur liégeois participera aussi pour la première fois de sa carrière aux Jeux Olympiques d'hiver à Pékin. "Je ne veux pas encore trop y penser car il y a encore beaucoup de courses avant les Jeux. Le plus important pour moi est de bien performer pendant les épreuves de Coupe du monde. Je verrai ensuite dans quelle forme je serai lors du départ pour Pékin. Je n'ai pas d'objectif particulier, je veux juste skier comme je sais le faire et mettre la Belgique sur la carte du ski alpin mondial." (Belga)

Après avoir participé au slalom parallèle de Lech en Autriche lors de la première manche, Marchant va faire ses débuts sur sa discipline de prédilection: le slalom. "À Lech, c'était une course de reprise et je voulais faire une manche de Coupe du monde avant Val d'Isère", a confié Marchant jeudi en conférence de presse. "J'avais mis de bonnes choses en place durant la préparation et j'étais content du résultat (une 16e place, ndlr.). J'espère faire une bonne reprise dimanche en slalom et montrer mes bonnes sensations en course." La saison dernière, le Liégeois a connu des débuts difficiles avant de finir sur une bonne note avec une 10e place aux Mondiaux à Cortina d'Ampezzo. En 2019-2020, il avait démarré en boulet de canon avec notamment une 5e place en Coupe du monde à Zagreb avant de s'éteindre au fil de la saison. "Je considère ces deux dernières saisons comme des demi-saisons. Cette année, je veux trouver de la régularité dans mes résultats pour encore franchir une étape. Mon but est de faire un exercice complet pour tirer un bon bilan en fin de saison et passer un nouveau cap. J'ai fait une très bonne préparation cet été et j'ai décidé de miser sur la stabilité au niveau du matériel. Tous les feux sont au vert et j'ai hâte d'être sur la piste dimanche." En février prochain, le skieur liégeois participera aussi pour la première fois de sa carrière aux Jeux Olympiques d'hiver à Pékin. "Je ne veux pas encore trop y penser car il y a encore beaucoup de courses avant les Jeux. Le plus important pour moi est de bien performer pendant les épreuves de Coupe du monde. Je verrai ensuite dans quelle forme je serai lors du départ pour Pékin. Je n'ai pas d'objectif particulier, je veux juste skier comme je sais le faire et mettre la Belgique sur la carte du ski alpin mondial." (Belga)