"Ce fut une compétition très amusante", a indiqué le champion olympique, qui avait franchi 6m02 à Tokyo. "Il y avait longtemps que je n'avais pas connu une telle ambiance, un concours aussi long, avec moi en dernier athlète en lice devant tout le public que me regardait et m'encourageait. C'était super! A la fin, je voulais sauter, j'étais impatient, comme tout le monde peut l'être. Je me sentais bien dans mes deux derniers sauts, je sentais que j'approchais de plus en plus. 6m19, c'est une barre très dure mais je sais que je dois la franchir. J'ai beaucoup sauté au Mémorial Van Damme, je pense que j'y a réalisé un bon concours. Je suis en très bonne condition mais il faut que toutes les conditions soient réunies pour sauter très haut". Armand Duplantis a réalisé la meilleure performance mondiale de l'année avec un saut à 6m10 réalisé en juillet au meeting d'Hengelo. (Belga)

"Ce fut une compétition très amusante", a indiqué le champion olympique, qui avait franchi 6m02 à Tokyo. "Il y avait longtemps que je n'avais pas connu une telle ambiance, un concours aussi long, avec moi en dernier athlète en lice devant tout le public que me regardait et m'encourageait. C'était super! A la fin, je voulais sauter, j'étais impatient, comme tout le monde peut l'être. Je me sentais bien dans mes deux derniers sauts, je sentais que j'approchais de plus en plus. 6m19, c'est une barre très dure mais je sais que je dois la franchir. J'ai beaucoup sauté au Mémorial Van Damme, je pense que j'y a réalisé un bon concours. Je suis en très bonne condition mais il faut que toutes les conditions soient réunies pour sauter très haut". Armand Duplantis a réalisé la meilleure performance mondiale de l'année avec un saut à 6m10 réalisé en juillet au meeting d'Hengelo. (Belga)