Selon le comité d'organisation de la course boraine, certaines demandes d'autorisation de passage n'ont toujours pas été validées par certaines communes, ce qui a poussé les organisateurs, sans parcours définitif, à annuler l'édition 2022, après deux annulations consécutives en 2020 et 2021 en raison de la crise sanitaire. Le dernier vainqueur en date à Frameries reste donc le Français Bryan Coquard, en 2019. "Nous n'avons toujours pas de parcours définitif au niveau du Borinage, étant toujours en attente de certaines autorisations de passage", a expliqué Laurent Haegeman, du comité d'organisation de la course, lors d'une conférence de presse à Frameries. "Sans autorisation, pas de parcours et donc pas de course. Qui signerait la feuille de départ en pareilles circonstances?". Les organisateurs ont précisé que 23 équipes, dont 6 du World Tour, étaient engagées pour 2022. L'avenir du GP Cerami, annulé donc pour la troisième année consécutive, reste incertain. "Nous sommes tristes et déçus, personne ne peut se réjouir de cette décision d'annuler", ont expliqué les organisateurs qui ne sont pas exprimés sur une potentielle édition en 2023. (Belga)

Selon le comité d'organisation de la course boraine, certaines demandes d'autorisation de passage n'ont toujours pas été validées par certaines communes, ce qui a poussé les organisateurs, sans parcours définitif, à annuler l'édition 2022, après deux annulations consécutives en 2020 et 2021 en raison de la crise sanitaire. Le dernier vainqueur en date à Frameries reste donc le Français Bryan Coquard, en 2019. "Nous n'avons toujours pas de parcours définitif au niveau du Borinage, étant toujours en attente de certaines autorisations de passage", a expliqué Laurent Haegeman, du comité d'organisation de la course, lors d'une conférence de presse à Frameries. "Sans autorisation, pas de parcours et donc pas de course. Qui signerait la feuille de départ en pareilles circonstances?". Les organisateurs ont précisé que 23 équipes, dont 6 du World Tour, étaient engagées pour 2022. L'avenir du GP Cerami, annulé donc pour la troisième année consécutive, reste incertain. "Nous sommes tristes et déçus, personne ne peut se réjouir de cette décision d'annuler", ont expliqué les organisateurs qui ne sont pas exprimés sur une potentielle édition en 2023. (Belga)