En l'absence du principal intéressé, dont l'équipe affronte Malines mardi soir, le substitut du procureur a déclaré que celui-ci s'était exprimé de manière 'déloyale' auprès du journal Het Laatste Nieuws. Selon le procureur général, l'intégrité de Bertrand Layec a été mise en cause par ces déclarations pour lesquelles Hein Vanhaezebrouck risque une suspension de deux matchs avec sursis et une amende de 2000 euros. L'avocat de La Gantoise, Sébastien Ronse, a demandé l'acquittement en se basant sur la lettre du règlement, arguant que son client n'a pas accusé les membres des autorités fédérales puisque les arbitres ne sont pas considérés, selon le règlement de la fédération, comme un organe de celle-ci. Sébastien Ronse a également mentionné qu'Hein Vanhaezebrouck pensait que Layec n'avait "délibérement pas dit la vérité, c'est-à-dire qu'il avait menti", au sujet des chiffres de la VAR. Selon Layec, la VAR n'aurait commis que 16 erreurs dans la saison, alors que ces chiffres auraient déjà été réfutés "en petit comité". Le Comité disciplinaire se prononcera dans une semaine, le 17 mai. (Belga)

En l'absence du principal intéressé, dont l'équipe affronte Malines mardi soir, le substitut du procureur a déclaré que celui-ci s'était exprimé de manière 'déloyale' auprès du journal Het Laatste Nieuws. Selon le procureur général, l'intégrité de Bertrand Layec a été mise en cause par ces déclarations pour lesquelles Hein Vanhaezebrouck risque une suspension de deux matchs avec sursis et une amende de 2000 euros. L'avocat de La Gantoise, Sébastien Ronse, a demandé l'acquittement en se basant sur la lettre du règlement, arguant que son client n'a pas accusé les membres des autorités fédérales puisque les arbitres ne sont pas considérés, selon le règlement de la fédération, comme un organe de celle-ci. Sébastien Ronse a également mentionné qu'Hein Vanhaezebrouck pensait que Layec n'avait "délibérement pas dit la vérité, c'est-à-dire qu'il avait menti", au sujet des chiffres de la VAR. Selon Layec, la VAR n'aurait commis que 16 erreurs dans la saison, alors que ces chiffres auraient déjà été réfutés "en petit comité". Le Comité disciplinaire se prononcera dans une semaine, le 17 mai. (Belga)