Cette crête orange au milieu de cheveux teints en bleu est la concrétisation d'un pari lancé par le président du Montpellier Hérault Sport Club de football il y a quelques semaines. Interrogé sur ce qu'il ferait si son club remportait le titre, il avait répondu: "Je me ferai une crête comme Cabella ou Menez".

"Un côté brun, un côté blond. Ça fera rire tout le monde", avait ajouté "Loulou" Nicollin avant d'ironiser sur cette coupe, qui pour une fois sera sur la tête d'un "vieux président" alors que généralement elle est portée par "des athlètes ou des blacks".

Il reste désormais à tenir une seconde promesse de l'emblématique président héraultais... traverser nu la place de la Comédie. Mais la pluie et la fraîcheur prévue lors des festivités permettront à M. Nicollin, à la santé fragile, d'écarter cette promesse, a reconnu son conseiller spécial Michel Mézy sur RTL.

Le premier titre pour Montpellier, la descente pour Auxerre Montpellier est donc devenu dimanche Champion de France à l'issue de sa victoire à Auxerre (2-1), marquée par d'incroyables interruptions de match en raison de supporteurs d'Auxerre amers après la relégation de leur club.

C'est le premier titre de champion de Montpellier, 13e budget de L1 (36 millions d'euros) qui devance le PSG, 2e (victorieux à Lorient 2-1), qui a dépensé plus de 100 millions d'euros en recrutement cette saison depuis son rachat par des investisseurs qataris.

Les interruptions multiples à Auxerre, entre jets de projectiles et tribunes évacuées par les policier ont provoqué un décalage énorme dans la soirée.

Le match des Parisiens, brièvement interrompu aussi en première période à cause de fumigènes, s'est achevé normalement, bien avant celui de Montpellier, alors sur un score nul de 1-1 à ce moment-là. Le suspense était son comble puisqu'une défaite des Montpelliérains aurait offert le titre aux Parisiens. Mais le Nigérian Utaka a mis fin au suspense avec son deuxième but en fin de match (2-1, 75e).

Montpellier découvrira la prestigieuse Ligue des Champions. Reste à savoir si Montpellier gardera ses joyaux --Belhanda et Giroud-- dans son effectif, alors que ces deux joueurs seront très convoités à la mi-saison.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Les dix derniers vainqueurs du Championnat de France :

2012: Montpellier

2011: Lille

2010: Marseille

2009: Bordeaux

2008: Lyon

2007: Lyon

2006: Lyon

2005: Lyon

2004: Lyon

2003: Lyon

Cette crête orange au milieu de cheveux teints en bleu est la concrétisation d'un pari lancé par le président du Montpellier Hérault Sport Club de football il y a quelques semaines. Interrogé sur ce qu'il ferait si son club remportait le titre, il avait répondu: "Je me ferai une crête comme Cabella ou Menez". "Un côté brun, un côté blond. Ça fera rire tout le monde", avait ajouté "Loulou" Nicollin avant d'ironiser sur cette coupe, qui pour une fois sera sur la tête d'un "vieux président" alors que généralement elle est portée par "des athlètes ou des blacks". Il reste désormais à tenir une seconde promesse de l'emblématique président héraultais... traverser nu la place de la Comédie. Mais la pluie et la fraîcheur prévue lors des festivités permettront à M. Nicollin, à la santé fragile, d'écarter cette promesse, a reconnu son conseiller spécial Michel Mézy sur RTL. Le premier titre pour Montpellier, la descente pour Auxerre Montpellier est donc devenu dimanche Champion de France à l'issue de sa victoire à Auxerre (2-1), marquée par d'incroyables interruptions de match en raison de supporteurs d'Auxerre amers après la relégation de leur club. C'est le premier titre de champion de Montpellier, 13e budget de L1 (36 millions d'euros) qui devance le PSG, 2e (victorieux à Lorient 2-1), qui a dépensé plus de 100 millions d'euros en recrutement cette saison depuis son rachat par des investisseurs qataris. Les interruptions multiples à Auxerre, entre jets de projectiles et tribunes évacuées par les policier ont provoqué un décalage énorme dans la soirée. Le match des Parisiens, brièvement interrompu aussi en première période à cause de fumigènes, s'est achevé normalement, bien avant celui de Montpellier, alors sur un score nul de 1-1 à ce moment-là. Le suspense était son comble puisqu'une défaite des Montpelliérains aurait offert le titre aux Parisiens. Mais le Nigérian Utaka a mis fin au suspense avec son deuxième but en fin de match (2-1, 75e). Montpellier découvrira la prestigieuse Ligue des Champions. Reste à savoir si Montpellier gardera ses joyaux --Belhanda et Giroud-- dans son effectif, alors que ces deux joueurs seront très convoités à la mi-saison. Sportfootmagazine.be, avec Belga