"La réanalyse des échantillons d'Anastasia Kapachinskaya prélevés lors des Jeux 2008 a révélé la présence de substances interdites, le stanozolol et la déhydrochlorméthyltestostérone (turinabol)", souligne le CIO. L'équipe russe est disqualifiée du relais 4x400m femmes. Les médailles devront être rendues. La course avait été remportée par les Etats-Unis, la Jamaïque complétant le podium et la Biélorussie arrivant 4e. Le décathlonien Alexander Pogorelov (4e à Pékin) a également été contrôlé positif à la déhydrochlorméthyltestostérone (turinabol), tout comme Ivan Yushkov, 10e au lancer du poids. Ils sont aussi disqualifiés. Mardi, le CIO avait annoncé que la Russe Yulia Chermonshanskaya avait été contrôlée positive (stéroïdes) à la suite d'une réanalyse des échantillons des Jeux de Pékin, entraînant le retrait de la médaille d'or au relais 4x100 m russe (Aleksandra Fedoriva, Evgeniya Polyakova, Yuliya Chermoshanskaya et Yulia Gushchina). Le déclassement de la Russie signifie que l'or devrait revenir à la Belgique (Olivia Borlée, Hanna Mariën, Élodie Ouédraogo et Kim Gevaert), qui avait terminé deuxième devant le Nigeria et le Brésil. Mais ce sera à la fédération internationale d'athlétisme (IAAF) de prendre officiellement la décision. (Belga)

"La réanalyse des échantillons d'Anastasia Kapachinskaya prélevés lors des Jeux 2008 a révélé la présence de substances interdites, le stanozolol et la déhydrochlorméthyltestostérone (turinabol)", souligne le CIO. L'équipe russe est disqualifiée du relais 4x400m femmes. Les médailles devront être rendues. La course avait été remportée par les Etats-Unis, la Jamaïque complétant le podium et la Biélorussie arrivant 4e. Le décathlonien Alexander Pogorelov (4e à Pékin) a également été contrôlé positif à la déhydrochlorméthyltestostérone (turinabol), tout comme Ivan Yushkov, 10e au lancer du poids. Ils sont aussi disqualifiés. Mardi, le CIO avait annoncé que la Russe Yulia Chermonshanskaya avait été contrôlée positive (stéroïdes) à la suite d'une réanalyse des échantillons des Jeux de Pékin, entraînant le retrait de la médaille d'or au relais 4x100 m russe (Aleksandra Fedoriva, Evgeniya Polyakova, Yuliya Chermoshanskaya et Yulia Gushchina). Le déclassement de la Russie signifie que l'or devrait revenir à la Belgique (Olivia Borlée, Hanna Mariën, Élodie Ouédraogo et Kim Gevaert), qui avait terminé deuxième devant le Nigeria et le Brésil. Mais ce sera à la fédération internationale d'athlétisme (IAAF) de prendre officiellement la décision. (Belga)