Jean Onana a placé Mouscron aux commandes en ouvrant le score à la 26e minute. Serge Tabekou a mis l'Excel à l'abri en faisant 0-2 à la 71e minute.

On pensait alors que Mouscron, qui restait sur trois défaites d'affilée, allait pouvoir fêter une première victoire depuis leur succès à Saint-Trond le 23 janvier.

Le Beerschot revenait toutefois en fin de rencontre. Servi par l'inévitable Holzhauser, Blessing Eleke ramenait la marque à 1-2 à la 86e minute.

L'égalisation tomba dans les dernières secondes du temps additionnel, Stipe Radic arrachant le partage en toute fin de match (90e+4). Les esprits s'échauffèrent alors suite à cette égalisation, avant que l'arbitre ne mette un terme aux débats.

Mouscron reste 17e avec 27 points, 2 de plus que la lanterne rouge Waasland-Beveren qui a perdu 2-0 au Cercle de Bruges samedi. Le Cercle est 16e avec 29 unités.

Le Beerschot occupe la 7e place avec 41 unités. Les Rats sont à 5 points du top 4.

Jean Onana a placé Mouscron aux commandes en ouvrant le score à la 26e minute. Serge Tabekou a mis l'Excel à l'abri en faisant 0-2 à la 71e minute. On pensait alors que Mouscron, qui restait sur trois défaites d'affilée, allait pouvoir fêter une première victoire depuis leur succès à Saint-Trond le 23 janvier. Le Beerschot revenait toutefois en fin de rencontre. Servi par l'inévitable Holzhauser, Blessing Eleke ramenait la marque à 1-2 à la 86e minute. L'égalisation tomba dans les dernières secondes du temps additionnel, Stipe Radic arrachant le partage en toute fin de match (90e+4). Les esprits s'échauffèrent alors suite à cette égalisation, avant que l'arbitre ne mette un terme aux débats. Mouscron reste 17e avec 27 points, 2 de plus que la lanterne rouge Waasland-Beveren qui a perdu 2-0 au Cercle de Bruges samedi. Le Cercle est 16e avec 29 unités. Le Beerschot occupe la 7e place avec 41 unités. Les Rats sont à 5 points du top 4.