Laszlo Bölöni est le premier à sortir la kalash. Et à arroser. À la Bölöni. On est en octobre 2017. Premier match de championnat entre le Standard et l'Antwerp depuis un gros paquet d'années, vu le long purgatoire des Anversois dans l'antichambre. Directement, ça part fort. Le Roumain finit le match en tribune. Puis il se lâche en conférence de presse. Sur l'arbitrage et son ancien employeur liégeois.
...