Sur un parcours comprenant 60 km de routes pavées ou non asphaltées, Mathieu van der Poel a rapidement provoqué la sélection. Un groupe de 13 coureurs, comprenant aussi trois équipiers du Néerlandais, s'est détaché. A 25 kilomètres de l'arrivée, Van der Poel accélérait à nouveau. Seul son compatriote Taco van der Hoorn pouvait l'accompagner. Les deux hommes se jouaient la victoire au sprint, où Van der Poel se montrait le plus rapide. Blessé au dos après sa chute aux Jeux, Van der Poel effectuait son retour à la compétition à Anvers. Il en profite pour décrocher le 35e succès de sa carrière sur la route, le 8e de la saison. Van der Hoorn prenait la deuxième place. Tim Merlier réglait le sprint pour la troisième place, complétant le triomphe d'Alpecin. Ludovic Robeet (Bingoal Pauwels Sauces WB) terminait septième, devant Thomas Joseph (Tarteletto-Isorex), Dries De Bondt (Alpecin-Fenix) et Tiesj Benoot (DSM). La dernière édition de l'Antwerp Port Epic a été remportée par Gianni Vermeersch en 2020, devant Stan Dewulf et Baptiste Planckaert. (Belga)

Sur un parcours comprenant 60 km de routes pavées ou non asphaltées, Mathieu van der Poel a rapidement provoqué la sélection. Un groupe de 13 coureurs, comprenant aussi trois équipiers du Néerlandais, s'est détaché. A 25 kilomètres de l'arrivée, Van der Poel accélérait à nouveau. Seul son compatriote Taco van der Hoorn pouvait l'accompagner. Les deux hommes se jouaient la victoire au sprint, où Van der Poel se montrait le plus rapide. Blessé au dos après sa chute aux Jeux, Van der Poel effectuait son retour à la compétition à Anvers. Il en profite pour décrocher le 35e succès de sa carrière sur la route, le 8e de la saison. Van der Hoorn prenait la deuxième place. Tim Merlier réglait le sprint pour la troisième place, complétant le triomphe d'Alpecin. Ludovic Robeet (Bingoal Pauwels Sauces WB) terminait septième, devant Thomas Joseph (Tarteletto-Isorex), Dries De Bondt (Alpecin-Fenix) et Tiesj Benoot (DSM). La dernière édition de l'Antwerp Port Epic a été remportée par Gianni Vermeersch en 2020, devant Stan Dewulf et Baptiste Planckaert. (Belga)