Vanden Borre, 32 ans fin octobre, était sans contrat depuis la fin de son aventure au sein du club congolais du TP Mazembe, qu'il a quitté en juillet 2017 après seulement quatre mois. Malgré deux ans d'inactivité, le RSCA a précisé que "des tests médicaux et physiques démontrent qu'Anthony Vanden Borre a encore les capacités nécessaires pour évoluer, à moyen terme, au plus haut niveau".

Après avoir travaillé au sein du centre d'entraînement du Suédois Christian Wilhelmsson, l'ancien Diable Rouge va continuer à améliorer sa condition physique dans l'équipe dirigée par Craig Bellamy. "À terme, le défenseur recevra également la chance de récupérer à nouveau du rythme de match", a encore précisé le RSCA.

Michael Verschueren, directeur sportif du club bruxellois, a expliqué la raison de ce retour. "Il a été formé dans notre académie et il est venu nous demander, il y a quelque temps, si nous pouvions l'aider à être prêt à jouer de nouveau. En tant que club, nous le faisons naturellement pour ce fils de la maison."

Ce retour ne signifie pas pour autant que le Bruxellois va retrouver l'équipe fanion du Sporting. "S'il veut démontrer qu'il peut encore revenir au plus haut niveau, nous désirons lui donner accès aux meilleures installations, sans pour autant lui promettre qu'il rejoindra le noyau A. Anthony doit travailler dans le calme, à son rythme, sans pression, mais avec une évaluation permanente."

De retour à Neerpede, centre d'entraînement anderlechtois, Anthony Vanden Borre s'est déclaré "très reconnaissant envers le club de lui donner la possibilité de se sentir à nouveau footballeur". "La seule chose que je puisse faire maintenant, c'est travailler. Travailler dur pour obtenir ma chance de redevenir footballeur pro à 32 ans. Je n'attends rien, mais j'espère que je pourrai donner quelque chose en retour à mon club. Par exemple, en partageant simplement mon expérience avec les jeunes U21."

Anthony Vanden Borre a connu une carrière à la trajectoire étonnante. Après avoir fait ses débuts sous les couleurs du RSCA en mars 2004, il est devenu international belge en avril de cette même année à l'âge de 16 ans, 6 mois et 4 jours. Après quatre ans à Saint-Guidon, il a joué pour la Fiorentina (2007-2008), le Genoa (2008-2010), Portsmouth (2009-2010), Genk (2011-2012), le Tavria Simferopol (2012) avant de revenir à Anderlecht (2013-2017). C'est à la faveur d'un retour réussi à Bruxelles qu'il a forcé sa sélection pour la Coupe du monde 2014 au Brésil, où il s'est fissuré le péroné contre la Corée du Sud lors du dernier match de groupe.

Cinq fois champion de Belgique, il avait annoncé début 2017 mettre un terme à sa carrière, estimant ne plus pouvoir assumer les obligations mentales et physiques du football après 13 années professionnelles. Le contrat qui liait encore le flanc droit au Sporting d'Anderlecht avait été rompu d'un commun accord. Quelques semaines plus tard, il se lançait cependant un nouveau pari en rejoignant le TP Mazembe, où il a finalement disputé quatre petites rencontres.