La sprinteuse bruxelloise avait pourtant couru la course et pris la 3e place de sa série, en 8.05, directement qualificative pour les demi-finales. Anne Zagré s'était pourtant fait une grosse frayeur au départ, croyait-elle alors, frôlant le faux départ et la disqualification. Son temps de réaction 0.097 n'a été qu'un millième plus lent que le 0.096 de la Finlandaise Reetta Hurske, disqualifiée directement. Près d'une heure après la course, le rapport officiel attribuait pourtant aussi un faux départ (temps de réaction en-dessous de 0.100) à Anne Zagré et une mention d'athlète disqualifiée (point du règlement de l'IAAF R 162.7). (Belga)

La sprinteuse bruxelloise avait pourtant couru la course et pris la 3e place de sa série, en 8.05, directement qualificative pour les demi-finales. Anne Zagré s'était pourtant fait une grosse frayeur au départ, croyait-elle alors, frôlant le faux départ et la disqualification. Son temps de réaction 0.097 n'a été qu'un millième plus lent que le 0.096 de la Finlandaise Reetta Hurske, disqualifiée directement. Près d'une heure après la course, le rapport officiel attribuait pourtant aussi un faux départ (temps de réaction en-dessous de 0.100) à Anne Zagré et une mention d'athlète disqualifiée (point du règlement de l'IAAF R 162.7). (Belga)