Anne Zagré ne veut plus revivre la frustration qu'elle a connue l'été dernier aux championnats du monde de Pékin quand elle avait raté la finale pour 2 centièmes de seconde, avec un chrono de 12.88, près de deux dixièmes de secondes plus lent que son record national (12.71) signé quelques semaines plus tôt à Heusden. "Est-ce dû au stress, au mental ? Je veux en tout cas ne plus vivre cela et nous travaillons dans ce sens", a indiqué la Bruxelloise dans jeudi à Obourg (Mons) dans le cadre de la journée fédérale du haut niveau LBFA. "J'ai changé mon approche cet hiver et je ne ferai pas de saison indoor, contrairement à 2015 quand l'objectif était de travailler mon départ. Je disputerai quelque 60 mètres en salle, notamment à l'IFAM de Gand (13/02). Mais il n'y aura pas de haies en salle pour moi cet hiver. Je partirai en stage aux Etats-Unis où je disputerai quelques meetings sur 100 mètres haies en avril avant de rentrer en Belgique au début mai. Je presterai en compétition car j'en ai besoin, notamment dans le Pro Athlé Tour ADEPS et dans quelques meetings internationaux. Avant les JO, je disputerai le championnat d'Europe d'Amsterdam début juillet avec des ambitions de podium. J'y ai terminé deux fois 4e. Mon objectif olympique sera la finale". (Belga)

Anne Zagré ne veut plus revivre la frustration qu'elle a connue l'été dernier aux championnats du monde de Pékin quand elle avait raté la finale pour 2 centièmes de seconde, avec un chrono de 12.88, près de deux dixièmes de secondes plus lent que son record national (12.71) signé quelques semaines plus tôt à Heusden. "Est-ce dû au stress, au mental ? Je veux en tout cas ne plus vivre cela et nous travaillons dans ce sens", a indiqué la Bruxelloise dans jeudi à Obourg (Mons) dans le cadre de la journée fédérale du haut niveau LBFA. "J'ai changé mon approche cet hiver et je ne ferai pas de saison indoor, contrairement à 2015 quand l'objectif était de travailler mon départ. Je disputerai quelque 60 mètres en salle, notamment à l'IFAM de Gand (13/02). Mais il n'y aura pas de haies en salle pour moi cet hiver. Je partirai en stage aux Etats-Unis où je disputerai quelques meetings sur 100 mètres haies en avril avant de rentrer en Belgique au début mai. Je presterai en compétition car j'en ai besoin, notamment dans le Pro Athlé Tour ADEPS et dans quelques meetings internationaux. Avant les JO, je disputerai le championnat d'Europe d'Amsterdam début juillet avec des ambitions de podium. J'y ai terminé deux fois 4e. Mon objectif olympique sera la finale". (Belga)