C'est la 8e fois que ce Mérite est décerné. "Ce prix reconnaît sa personnalité unique et son engagement total et à de nombreux niveaux pour le sport et au service de l'athlète", justifie le COIB. Ancienne cavalière de dressage, Anne d'Ieteren a été au service du COIB durant 42 ans et est depuis 2009, présidente du Belgian Paralympic Committee et de la Ligue Handisport Francophone. Elle est ainsi honorée pour son engagement en faveur du sport pour les personnes handicapées. "Avec son expertise et son dévouement sans pareil, elle a contribué à façonner les Mouvements Olympique et Paralympique", souligne le COIB. Elle a représenté le COIB aux jeux Paralympiques d'Atlanta en 1996, de Sydney en 2000, d'Athènes en 2004 et de Pékin en 2008. "Au cours de sa présidence, ces deux organisations ont connu une belle progression. L'encadrement du sport pour personnes handicapées dans notre pays est devenu plus professionnel, tant au niveau du sport pour tous que du sport de haut niveau", ajoute encore le communiqué. Anne d'Ieteren fut coach et entraineur de paradressage en Belgique de 1997 à 2015, la seule discipline paralympique des sports équestres. L'équipe de paradressage belge a récolté six médailles paralympiques (dont 3 d'or) et une cinquième place au classement des Nations aux jeux Paralympiques de Londres 2012 et de Rio 2016. Elle fut elle-même une cavalière de renommée internationale en dressage. "Sur les listes olympiques depuis 1978, elle fut sélectionnée pour les jeux de Moscou en 1980. Malheureusement, un mois avant la cérémonie d'ouverture, la Fédération Royale Belge des Sports Equestres décida de rallier le boycott international de ces Jeux. Pour Anne d'Ieteren, ce fut une décision très douloureuse et difficile à accepter. Grâce à son mental de sportive de haut niveau, Anne d'Ieteren parvint à surmonter cette épreuve et c'est avec plus d'énergie encore qu'elle a continué à se consacrer à son sport préféré et au sport en général", rappelle le COIB qui précise encore qu'elle "a également fait partie de la présélection pour les jeux Olympiques de Los Angeles 1984 et a remporté de nombreux titres internationaux. Avec son cheval "Juroto", elle est devenue six fois champion de Belgique et trois fois vice-championne de Belgique". Une date de l'attribution en personne de cet Ordre du Mérite doit encore être programmée. (Belga)

C'est la 8e fois que ce Mérite est décerné. "Ce prix reconnaît sa personnalité unique et son engagement total et à de nombreux niveaux pour le sport et au service de l'athlète", justifie le COIB. Ancienne cavalière de dressage, Anne d'Ieteren a été au service du COIB durant 42 ans et est depuis 2009, présidente du Belgian Paralympic Committee et de la Ligue Handisport Francophone. Elle est ainsi honorée pour son engagement en faveur du sport pour les personnes handicapées. "Avec son expertise et son dévouement sans pareil, elle a contribué à façonner les Mouvements Olympique et Paralympique", souligne le COIB. Elle a représenté le COIB aux jeux Paralympiques d'Atlanta en 1996, de Sydney en 2000, d'Athènes en 2004 et de Pékin en 2008. "Au cours de sa présidence, ces deux organisations ont connu une belle progression. L'encadrement du sport pour personnes handicapées dans notre pays est devenu plus professionnel, tant au niveau du sport pour tous que du sport de haut niveau", ajoute encore le communiqué. Anne d'Ieteren fut coach et entraineur de paradressage en Belgique de 1997 à 2015, la seule discipline paralympique des sports équestres. L'équipe de paradressage belge a récolté six médailles paralympiques (dont 3 d'or) et une cinquième place au classement des Nations aux jeux Paralympiques de Londres 2012 et de Rio 2016. Elle fut elle-même une cavalière de renommée internationale en dressage. "Sur les listes olympiques depuis 1978, elle fut sélectionnée pour les jeux de Moscou en 1980. Malheureusement, un mois avant la cérémonie d'ouverture, la Fédération Royale Belge des Sports Equestres décida de rallier le boycott international de ces Jeux. Pour Anne d'Ieteren, ce fut une décision très douloureuse et difficile à accepter. Grâce à son mental de sportive de haut niveau, Anne d'Ieteren parvint à surmonter cette épreuve et c'est avec plus d'énergie encore qu'elle a continué à se consacrer à son sport préféré et au sport en général", rappelle le COIB qui précise encore qu'elle "a également fait partie de la présélection pour les jeux Olympiques de Los Angeles 1984 et a remporté de nombreux titres internationaux. Avec son cheval "Juroto", elle est devenue six fois champion de Belgique et trois fois vice-championne de Belgique". Une date de l'attribution en personne de cet Ordre du Mérite doit encore être programmée. (Belga)