"Le fait qu'Ann ne sera pas présente lors du Championnat d'Europe constitue un défi supplémentaire pour nous", a commenté Emma Meesseman dans le communiqué de la fédération belge annonçant la décision de ne pas la retenir parmi les douze. "Ann est quelqu'un qui a une forte personnalité et une voix dans le vestiaire. Son leadership et son exemplarité vont nous manquer et nous devrons prendre le relais en tant que groupe." "Le rôle de capitaine d'Ann devra désormais être rempli par d'autres joueuses", avait souligné Philip Mestdagh qui préfère préparer davantage Ann Wauters pour les Jeux Olympiques du 27 juillet au 8 août, le rêve ultime de la joueuse waeslandienne, 40 ans. Ann Wauters compte 126 sélections en équipe nationale. Elle fut de la partie en 2003 lors de la 6e place décrochée par la Belgique à l'Euro de Patras. Un résultat qui fut jusqu'à 2017, le meilleur des Belges sur le plan international. Après l'Euro 2007 à Chieti (7e) et les chances de qualifications envolées pour les JO de Pékin 2008, l'intérieure flandrienne n'était apparue qu'une seule fois - brièvement - en 2011 sous le maillot de l'équipe nationale et ce jusqu'à 2016. Ce sera l'année de son retour qui coïncidera avec l'arrivée de Philip Mestdagh comme sélectionneur des Belgian Cats, "pour aider la Belgique à se qualifier pour les Jeux Olympiques de Tokyo en 2020". En 2017, la Belgique décroche le bronze à l'Euro de Prague, dix ans après sa dernière apparition en phase finale. En 2018 à Tenerife, la Belgique est 4e de la première Coupe du monde disputée par une équipe belge de basket (messieurs et dames confondus). A l'Euro 2019 à Belgrade, la 5e place de la Belgique offre un billet pour le tournoi de qualification olympique pour les JO de Tokyo. La Belgique réussit à décrocher son ticket devant plus de 5.000 spectateurs à Ostende en février 2020. Ann Wauters annonce que son dernier objectif sont les JO de Tokyo, reportés cependant d'un an en raison de la crise du coronavirus. La Waeslandienne, Courtraisienne d'adoption, avait dû se faire opérer au genou en décembre 2017. Sans club depuis 2018, Ann Wauters préserve au maximum son genou pour tenir le coup jusqu'aux Jeux au Japon. (Belga)

"Le fait qu'Ann ne sera pas présente lors du Championnat d'Europe constitue un défi supplémentaire pour nous", a commenté Emma Meesseman dans le communiqué de la fédération belge annonçant la décision de ne pas la retenir parmi les douze. "Ann est quelqu'un qui a une forte personnalité et une voix dans le vestiaire. Son leadership et son exemplarité vont nous manquer et nous devrons prendre le relais en tant que groupe." "Le rôle de capitaine d'Ann devra désormais être rempli par d'autres joueuses", avait souligné Philip Mestdagh qui préfère préparer davantage Ann Wauters pour les Jeux Olympiques du 27 juillet au 8 août, le rêve ultime de la joueuse waeslandienne, 40 ans. Ann Wauters compte 126 sélections en équipe nationale. Elle fut de la partie en 2003 lors de la 6e place décrochée par la Belgique à l'Euro de Patras. Un résultat qui fut jusqu'à 2017, le meilleur des Belges sur le plan international. Après l'Euro 2007 à Chieti (7e) et les chances de qualifications envolées pour les JO de Pékin 2008, l'intérieure flandrienne n'était apparue qu'une seule fois - brièvement - en 2011 sous le maillot de l'équipe nationale et ce jusqu'à 2016. Ce sera l'année de son retour qui coïncidera avec l'arrivée de Philip Mestdagh comme sélectionneur des Belgian Cats, "pour aider la Belgique à se qualifier pour les Jeux Olympiques de Tokyo en 2020". En 2017, la Belgique décroche le bronze à l'Euro de Prague, dix ans après sa dernière apparition en phase finale. En 2018 à Tenerife, la Belgique est 4e de la première Coupe du monde disputée par une équipe belge de basket (messieurs et dames confondus). A l'Euro 2019 à Belgrade, la 5e place de la Belgique offre un billet pour le tournoi de qualification olympique pour les JO de Tokyo. La Belgique réussit à décrocher son ticket devant plus de 5.000 spectateurs à Ostende en février 2020. Ann Wauters annonce que son dernier objectif sont les JO de Tokyo, reportés cependant d'un an en raison de la crise du coronavirus. La Waeslandienne, Courtraisienne d'adoption, avait dû se faire opérer au genou en décembre 2017. Sans club depuis 2018, Ann Wauters préserve au maximum son genou pour tenir le coup jusqu'aux Jeux au Japon. (Belga)