"C'est un coup dur, mais je n'ai pas le choix", a expliqué Andy Murray. "Je me faisais vraiment une joie de revenir jouer à Marseille, où j'avais gagné en 2008. Cette victoire, qui compte parmi les premières de ma carrière, reste un très bon souvenir." Avant l'Open d'Australie, le Britannique, 31 ans, a annoncé sa fin de carrière imminente. Il nourrit l'espoir de tenir jusqu'à l'été pour participer une dernière fois à Wimbledon. À Melbourne, Murray s'est incliné dès le premier tour au bout d'un épatant combat de plus de quatre heures (6-4, 6-4, 6-7, 6-7, 6-2) face à l'Espagnol Roberto Bautista (ATP 23). Murray, 229e au classement ATP, sera remplacé dans le tableau final du tournoi par le Tchèque Tomas Berdych (ATP 57). (Belga)

"C'est un coup dur, mais je n'ai pas le choix", a expliqué Andy Murray. "Je me faisais vraiment une joie de revenir jouer à Marseille, où j'avais gagné en 2008. Cette victoire, qui compte parmi les premières de ma carrière, reste un très bon souvenir." Avant l'Open d'Australie, le Britannique, 31 ans, a annoncé sa fin de carrière imminente. Il nourrit l'espoir de tenir jusqu'à l'été pour participer une dernière fois à Wimbledon. À Melbourne, Murray s'est incliné dès le premier tour au bout d'un épatant combat de plus de quatre heures (6-4, 6-4, 6-7, 6-7, 6-2) face à l'Espagnol Roberto Bautista (ATP 23). Murray, 229e au classement ATP, sera remplacé dans le tableau final du tournoi par le Tchèque Tomas Berdych (ATP 57). (Belga)