Shevchenko remplace Davide Ballardini, limogé samedi. C'est la première expérience comme entraîneur de "Sheva", qui avait quitté cet été son poste d'entraîneur de l'Ukraine, dont il a été le sélectionneur pendant cinq ans. Il a notamment conduit l'Ukraine en quart de finale du dernier Euro, perdu contre l'Angleterre (0-4). L'arrivée de Shevchenko, 45 ans, Ballon d'Or en 2004 quand il portait les couleurs de l'AC Milan, s'inscrit dans un changement d'ère souhaitée par le nouveau propriétaire du club, le fonds américain 777 Partners, dont l'arrivée a été annoncée fin septembre. "Sheva" a laissé beaucoup de bons souvenirs en Italie, où il avait débarqué en 1999, en provenance du Dynamo Kiev. Il y était peu à peu devenu un attaquant apprécié pour son élégance et son sens du but: il en a signé 175 en 324 matches, en comptant son retour mitigé à Milan en 2008-09, et a terminé deux fois meilleur buteur de Serie A (en 2000 et 2004). Avec les Rossoneri, il a raflé quasiment tous les titres possibles (Championnat, Coupe et Supercoupe d'Italie, Ligue des champions en 2003 et Supercoupe d'Europe). (Belga)

Shevchenko remplace Davide Ballardini, limogé samedi. C'est la première expérience comme entraîneur de "Sheva", qui avait quitté cet été son poste d'entraîneur de l'Ukraine, dont il a été le sélectionneur pendant cinq ans. Il a notamment conduit l'Ukraine en quart de finale du dernier Euro, perdu contre l'Angleterre (0-4). L'arrivée de Shevchenko, 45 ans, Ballon d'Or en 2004 quand il portait les couleurs de l'AC Milan, s'inscrit dans un changement d'ère souhaitée par le nouveau propriétaire du club, le fonds américain 777 Partners, dont l'arrivée a été annoncée fin septembre. "Sheva" a laissé beaucoup de bons souvenirs en Italie, où il avait débarqué en 1999, en provenance du Dynamo Kiev. Il y était peu à peu devenu un attaquant apprécié pour son élégance et son sens du but: il en a signé 175 en 324 matches, en comptant son retour mitigé à Milan en 2008-09, et a terminé deux fois meilleur buteur de Serie A (en 2000 et 2004). Avec les Rossoneri, il a raflé quasiment tous les titres possibles (Championnat, Coupe et Supercoupe d'Italie, Ligue des champions en 2003 et Supercoupe d'Europe). (Belga)