Mardi matin, Villas-Boas a annoncé avoir présenté sa démission à la direction marseillaise en signe de désaccord avec la politique sportive du club. L'entraîneur portugais faisait référence à l'arrivée d'Olivier Ntcham, prêté par le Celtic Glasgow. "J'ai appris par la presse la venue d'un joueur. C'est précisément un joueur qui n'était pas dans notre liste. Il a fini par venir, je n'étais pas au courant. J'ai appris sa venue à mon réveil. J'ai présenté ma démission à la direction à cause de ça", a-t-il déclaré. "Les propos notamment tenus aujourd'hui (mardi, ndlr) en conférence de presse à l'égard de Pablo Longoria, directeur général chargé du football, sont inacceptables", a réagi le club dans son communiqué. "Son investissement exceptionnel ne saurait être remis en cause et a au contraire été salué par tous pendant ce mercato hivernal marqué par une crise sans précédent." En plus de cette mise à pied, l'OM a également précisé que des sanctions pourraient être prises à l'encontre de Villas-Boas "à l'issue d'une procédure disciplinaire". Marseille, 9e de Ligue 1 après trois défaites de rang, vit une période de crise. Samedi, plusieurs supporters se sont introduits à la Commanderie, le centre d'entraînement, en guise de protestation contre la direction. Le club se rendra à Lens mercredi soir. (Belga)

Mardi matin, Villas-Boas a annoncé avoir présenté sa démission à la direction marseillaise en signe de désaccord avec la politique sportive du club. L'entraîneur portugais faisait référence à l'arrivée d'Olivier Ntcham, prêté par le Celtic Glasgow. "J'ai appris par la presse la venue d'un joueur. C'est précisément un joueur qui n'était pas dans notre liste. Il a fini par venir, je n'étais pas au courant. J'ai appris sa venue à mon réveil. J'ai présenté ma démission à la direction à cause de ça", a-t-il déclaré. "Les propos notamment tenus aujourd'hui (mardi, ndlr) en conférence de presse à l'égard de Pablo Longoria, directeur général chargé du football, sont inacceptables", a réagi le club dans son communiqué. "Son investissement exceptionnel ne saurait être remis en cause et a au contraire été salué par tous pendant ce mercato hivernal marqué par une crise sans précédent." En plus de cette mise à pied, l'OM a également précisé que des sanctions pourraient être prises à l'encontre de Villas-Boas "à l'issue d'une procédure disciplinaire". Marseille, 9e de Ligue 1 après trois défaites de rang, vit une période de crise. Samedi, plusieurs supporters se sont introduits à la Commanderie, le centre d'entraînement, en guise de protestation contre la direction. Le club se rendra à Lens mercredi soir. (Belga)