Jean Kindermans met deux jeunes éléments en exergue.

L'un vient de fêter ses 19 ans et n'est plus un nouveau mais il a disparu de l'écran radar la saison passée, de manière inattendue: Jordan Lukaku.

"Je suis un grand défenseur de Lukaku. Chaque fois que je me trouve à l'étranger, je m'entends dire que c'est un grand talent. Des ténors étrangers se sont déjà présentés pour lui, ce dont peu de jeunes peuvent se vanter. Jordan va certainement obtenir des minutes de jeu mais il doit faire en sorte de devenir incontournable en affichant ses qualités à l'entraînement, jour après jour, et aussi en dehors du terrain, dans son cas. Ponctualité, humeur et comportement sont à améliorer. Je sais qu'il travaille mais parfois, il fait preuve de nonchalance. Je suis convaincu qu'il peut devenir un arrière gauche moderne, offensif mais il ne doit pas oublier qu'un arrière a également une mission défensive, qu'il doit surveiller son jeu de position et rester concentré. Il peut également progresser dans son jeu de tête et homme contre homme."

Comme Adnan Januzaj et Musonda Junior

L'autre a eu seize ans en mai. Il habite à Leeuw-Saint-Pierre, il est bilingue et a des origines multiculturelles. Il joue à Anderlecht depuis qu'il peut se passer de Pampers et il fait partie du projet Purple Talents depuis plusieurs années: Youri Tielemans.

"À mon humble avis, Youri Tielemans émarge à l'élite absolue, comme jadis Adnan Januzaj et Musonda Junior. Le premier a rejoint Manchester United, le second Chelsea. Je peux déjà vous dire que cette saison, Tielemans doit jouer mais au moment adéquat. J'ai dit au staff de l'équipe première que je ne pouvais pratiquement plus rien lui apprendre sur le plan technique. Il maîtrise tout ce qu'un futur grand footballeur doit connaître.

En s'entraînant jour après jour avec des gars qui ont parfois dix ans de plus, il va améliorer sa vitesse d'exécution et s'endurcir physiquement. J'aime à le comparer à Axel Witsel. Qu'on le place au six, au huit ou au dix, il aura toujours au moins 7/10. Tielemans aussi. Quand l'équipe domine, il peut être un deuxième numéro dix à gauche ou à droite du médian défensif et en perte de balle, un second six. C'est un brillant footballeur et un pur produit d'Anderlecht. C'est le nouveau Vincent Kompany."

Retrouvez l'intégralité du reportage sur les jeunes d'Anderlecht dans votre Sport/Foot Magazine de cette semaine. Jan Hauspie

Jean Kindermans met deux jeunes éléments en exergue. L'un vient de fêter ses 19 ans et n'est plus un nouveau mais il a disparu de l'écran radar la saison passée, de manière inattendue: Jordan Lukaku. "Je suis un grand défenseur de Lukaku. Chaque fois que je me trouve à l'étranger, je m'entends dire que c'est un grand talent. Des ténors étrangers se sont déjà présentés pour lui, ce dont peu de jeunes peuvent se vanter. Jordan va certainement obtenir des minutes de jeu mais il doit faire en sorte de devenir incontournable en affichant ses qualités à l'entraînement, jour après jour, et aussi en dehors du terrain, dans son cas. Ponctualité, humeur et comportement sont à améliorer. Je sais qu'il travaille mais parfois, il fait preuve de nonchalance. Je suis convaincu qu'il peut devenir un arrière gauche moderne, offensif mais il ne doit pas oublier qu'un arrière a également une mission défensive, qu'il doit surveiller son jeu de position et rester concentré. Il peut également progresser dans son jeu de tête et homme contre homme." Comme Adnan Januzaj et Musonda Junior L'autre a eu seize ans en mai. Il habite à Leeuw-Saint-Pierre, il est bilingue et a des origines multiculturelles. Il joue à Anderlecht depuis qu'il peut se passer de Pampers et il fait partie du projet Purple Talents depuis plusieurs années: Youri Tielemans. "À mon humble avis, Youri Tielemans émarge à l'élite absolue, comme jadis Adnan Januzaj et Musonda Junior. Le premier a rejoint Manchester United, le second Chelsea. Je peux déjà vous dire que cette saison, Tielemans doit jouer mais au moment adéquat. J'ai dit au staff de l'équipe première que je ne pouvais pratiquement plus rien lui apprendre sur le plan technique. Il maîtrise tout ce qu'un futur grand footballeur doit connaître. En s'entraînant jour après jour avec des gars qui ont parfois dix ans de plus, il va améliorer sa vitesse d'exécution et s'endurcir physiquement. J'aime à le comparer à Axel Witsel. Qu'on le place au six, au huit ou au dix, il aura toujours au moins 7/10. Tielemans aussi. Quand l'équipe domine, il peut être un deuxième numéro dix à gauche ou à droite du médian défensif et en perte de balle, un second six. C'est un brillant footballeur et un pur produit d'Anderlecht. C'est le nouveau Vincent Kompany." Retrouvez l'intégralité du reportage sur les jeunes d'Anderlecht dans votre Sport/Foot Magazine de cette semaine. Jan Hauspie