Si l'arbitre de la rencontre Sam Loeman a déclaré dans la presse n'avoir pas vu la phase et avoir arrêté le jeu à ce moment pour une autre raison, le parquet doit encore s'en assurer auprès de lui avant d'éventuellement poursuivre Wasilewski sur base des images télévisées. En effet, si l'arbitre a jugé l'action et quelle que soit sa décision, le parquet ne peut plus intervenir.

"Si M. Loeman n'a pas vu la phase en question, il est possible que Wasilewski soit convoqué devant le Comité sportif. C'est au parquet d'en décider", explique Thibault De Gendt, secrétaire du Comité sportif. "Si une convocation intervient, ce sera pour le mardi 3 avril".

La convocation sur base des images télés ne fait pas partie de la procédure accélérée et Wasilewski pourra donc jouer face à Zulte Waregem mercredi, en attendant de connaître le calendrier des play-offs. Le défenseur anderlechtois peut cependant s'attendre à devoir faire une croix sur une partie de ceux-ci.

"Inacceptable !"


Marcin Wasilewski avait asséné un coup de coude au défenseur de Saint-Trond Peter Delorge dimanche dans le cadre de la 29e journée du championnat de Belgique de football.

Pour son geste, Wasyl s'est déjà vu infliger une amende "considérable" par son employeur le RSC Anderlecht. Le Sporting a précisé que la somme sera intégralement reversée à la RSCA Constant Vanden Stock Foundation afin d'aider une oeuvre sociale.

"Ce que Marcin a fait est inacceptable et ne correspond pas aux valeurs éthiques de notre club. Il sera donc pénalisé financièrement par celui-ci", a précisé Herman Van Holsbeeck, le manager général du club.

"Je regrette vraiment"

Peter Delorge a perdu connaissance pendant quelques secondes à la suite de coup. Il a dû être transporté à l'hôpital où une fissure du nez a été diagnostiquée.

"Ce fut une action déraisonnable. Je regrette vraiment ce que j'ai fait. Même si je n'ai pas eu l'intention de le blesser, je me rends compte que ce coup n'est pas tolérable" a déclaré Wasilewski dans le même communiqué. "Je suis un gagnant et cette mentalité m'a joué des tours hier. J'espère que Peter Delorge ira très rapidement mieux et, par cette voie, je lui présente d'ores et déjà toutes mes excuses. Je vais également le contacter personnellement."

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Si l'arbitre de la rencontre Sam Loeman a déclaré dans la presse n'avoir pas vu la phase et avoir arrêté le jeu à ce moment pour une autre raison, le parquet doit encore s'en assurer auprès de lui avant d'éventuellement poursuivre Wasilewski sur base des images télévisées. En effet, si l'arbitre a jugé l'action et quelle que soit sa décision, le parquet ne peut plus intervenir. "Si M. Loeman n'a pas vu la phase en question, il est possible que Wasilewski soit convoqué devant le Comité sportif. C'est au parquet d'en décider", explique Thibault De Gendt, secrétaire du Comité sportif. "Si une convocation intervient, ce sera pour le mardi 3 avril". La convocation sur base des images télés ne fait pas partie de la procédure accélérée et Wasilewski pourra donc jouer face à Zulte Waregem mercredi, en attendant de connaître le calendrier des play-offs. Le défenseur anderlechtois peut cependant s'attendre à devoir faire une croix sur une partie de ceux-ci. "Inacceptable !" Marcin Wasilewski avait asséné un coup de coude au défenseur de Saint-Trond Peter Delorge dimanche dans le cadre de la 29e journée du championnat de Belgique de football. Pour son geste, Wasyl s'est déjà vu infliger une amende "considérable" par son employeur le RSC Anderlecht. Le Sporting a précisé que la somme sera intégralement reversée à la RSCA Constant Vanden Stock Foundation afin d'aider une oeuvre sociale."Ce que Marcin a fait est inacceptable et ne correspond pas aux valeurs éthiques de notre club. Il sera donc pénalisé financièrement par celui-ci", a précisé Herman Van Holsbeeck, le manager général du club. "Je regrette vraiment" Peter Delorge a perdu connaissance pendant quelques secondes à la suite de coup. Il a dû être transporté à l'hôpital où une fissure du nez a été diagnostiquée. "Ce fut une action déraisonnable. Je regrette vraiment ce que j'ai fait. Même si je n'ai pas eu l'intention de le blesser, je me rends compte que ce coup n'est pas tolérable" a déclaré Wasilewski dans le même communiqué. "Je suis un gagnant et cette mentalité m'a joué des tours hier. J'espère que Peter Delorge ira très rapidement mieux et, par cette voie, je lui présente d'ores et déjà toutes mes excuses. Je vais également le contacter personnellement." Sportfootmagazine.be, avec Belga