Au Cercle, Yves Vanderhaeghe a préféré Aske Sampers, 20 ans, à Kevin Denkey en pointe, a remplacé Jesper Daland blessé par Alexander Corryn. Après avoir donné du temps de jeu à plusieurs joueurs lors du retour de Conference League contre Laç, Vincent Kompany n'a pas réservé de surprise: Zirkzee, qui était de nouveau fit, a repris sa place.

Le Cercle ne pouvait rêver meilleure mise en jambes: sur un centre de Dimitar Velkovski, Deman a marqué son deuxième but de la saison après 46 secondes (1-0). Anderlecht n'avait pas d'autre choix que de prendre la possession du ballon à son compte et sur corner, Benito Raman a failli tromper Thomas Didillon (2e). Cueillis à froid, les Mauves ont trouvé la bonne allure et sur un service de Sergio Gomez, Zirkzee a ouvert son compteur (13e, 1-1). Après son départ éclair, le Cercle est rentré dans le rang et Didillon l'a sauvé en intervenant devant Raman, qui s'était débarrassé de Boris Popovic (24e). Par contre, le Français n'a rien pu faire sur un tir à distance de Zirkzee dévié par un de ses défenseurs (29e, 1-2).

La première action de la seconde période est à mettre au crédit du Cercle avec Vitinho, qui après avoir passé Gomez sur le flanc droit, a semé un peu la panique avec un ballon que Murillo a balancé dehors (47e). Sur corner, Charles Vanhoutte s'est retrouvé à la retombée du ballon et la frappe en un temps a été repoussée par Hendrik Van Crombrugge (54e). Le gardien bruxellois a encore eu une frayeur quand Hannes Delcroix a sauvé sur la ligne un envoi de Deman, qui avait profité d'une perte de balle de Majeed Ashimeru (67e).

Si le rythme a baissé, la rencontre est restée indécise. Sur un long dégagement de Van Crombrugge, Didillon s'est fourvoyé en sortant de son rectangle pour dégager le ballon devant Raman. L'attaquant anderlechtois, qui a pris la défense brugeoise de vitesse, a tiré sur le poteau (72e). Anderlecht a alors continué à chercher la balle de break mais Didillon n'avait pas perdu confiance.

Au Cercle, Yves Vanderhaeghe a préféré Aske Sampers, 20 ans, à Kevin Denkey en pointe, a remplacé Jesper Daland blessé par Alexander Corryn. Après avoir donné du temps de jeu à plusieurs joueurs lors du retour de Conference League contre Laç, Vincent Kompany n'a pas réservé de surprise: Zirkzee, qui était de nouveau fit, a repris sa place. Le Cercle ne pouvait rêver meilleure mise en jambes: sur un centre de Dimitar Velkovski, Deman a marqué son deuxième but de la saison après 46 secondes (1-0). Anderlecht n'avait pas d'autre choix que de prendre la possession du ballon à son compte et sur corner, Benito Raman a failli tromper Thomas Didillon (2e). Cueillis à froid, les Mauves ont trouvé la bonne allure et sur un service de Sergio Gomez, Zirkzee a ouvert son compteur (13e, 1-1). Après son départ éclair, le Cercle est rentré dans le rang et Didillon l'a sauvé en intervenant devant Raman, qui s'était débarrassé de Boris Popovic (24e). Par contre, le Français n'a rien pu faire sur un tir à distance de Zirkzee dévié par un de ses défenseurs (29e, 1-2). La première action de la seconde période est à mettre au crédit du Cercle avec Vitinho, qui après avoir passé Gomez sur le flanc droit, a semé un peu la panique avec un ballon que Murillo a balancé dehors (47e). Sur corner, Charles Vanhoutte s'est retrouvé à la retombée du ballon et la frappe en un temps a été repoussée par Hendrik Van Crombrugge (54e). Le gardien bruxellois a encore eu une frayeur quand Hannes Delcroix a sauvé sur la ligne un envoi de Deman, qui avait profité d'une perte de balle de Majeed Ashimeru (67e). Si le rythme a baissé, la rencontre est restée indécise. Sur un long dégagement de Van Crombrugge, Didillon s'est fourvoyé en sortant de son rectangle pour dégager le ballon devant Raman. L'attaquant anderlechtois, qui a pris la défense brugeoise de vitesse, a tiré sur le poteau (72e). Anderlecht a alors continué à chercher la balle de break mais Didillon n'avait pas perdu confiance.