"Étant donné les précédents dans d'autres clubs et les solides efforts que le RSC Anderlecht consent pour garantir la sécurité lors de ses matches, le club va en appel de cette rencontre à huis-clos", a indiqué le RSCA dans un communiqué mardi. Les Mauve et Blanc avaient 15 jours pour aller en appel de la décision devant la Cour belge d'arbitrage pour le sport (CBAS). Le Clasico du 12 avril à Sclessin a été arrêté définitivement après 31 minutes en raison de jets de fumigènes et de pétards depuis la tribune des supporters d'Anderlecht. Après un avertissement via le speaker du stade et une interruption temporaire, l'arbitre Erik Lambrechts avait mis un terme à la rencontre après 31 minutes de jeu. (Belga)