Anderlecht a annoncé lundi qu'il interjetait appel de la suspension de quatre matches infligée à Guillaume Gillet par la Commission des litiges le mardi 19 mars suite à son tackle à hauteur de tibia sur Steeven Joseph-Monrose.

Les Bruxellois espéraient ainsi probablement disposer de Gillet pour le premier match des play-offs, face au Racing Genk. Mais l'appel, dans ce cas précis, n'est pas suspensif car cette suspension est la deuxième de Gillet cette saison (après sa semelle sur Dejaegere en décembre).

"Il a été question qu'Anderlecht retire son appel, mais il ne l'a finalement pas fait", a déclaré le secrétaire de la Commission des litiges d'appel Filip Harnie. L'appel a été fixé en date du vendredi 5 avril.

Guillaume Gillet sera donc en tribunes pour le premier match des play-offs d'Anderlecht, face au Racing Genk le lundi de Pâques (1er avril) puisque sa suspension entre en vigueur le jeudi 28 mars. Mais quelle que soit la suspension que prononcera la Commission des litiges d'appel, il n'y aura pas de nouvelle entrée en vigueur. Ce qui veut dire concrètement que si la suspension de quatre matches est confirmée, Gillet n'en purgera plus que trois après celui face au Racing Genk.

Anderlecht a annoncé lundi qu'il interjetait appel de la suspension de quatre matches infligée à Guillaume Gillet par la Commission des litiges le mardi 19 mars suite à son tackle à hauteur de tibia sur Steeven Joseph-Monrose. Les Bruxellois espéraient ainsi probablement disposer de Gillet pour le premier match des play-offs, face au Racing Genk. Mais l'appel, dans ce cas précis, n'est pas suspensif car cette suspension est la deuxième de Gillet cette saison (après sa semelle sur Dejaegere en décembre). "Il a été question qu'Anderlecht retire son appel, mais il ne l'a finalement pas fait", a déclaré le secrétaire de la Commission des litiges d'appel Filip Harnie. L'appel a été fixé en date du vendredi 5 avril. Guillaume Gillet sera donc en tribunes pour le premier match des play-offs d'Anderlecht, face au Racing Genk le lundi de Pâques (1er avril) puisque sa suspension entre en vigueur le jeudi 28 mars. Mais quelle que soit la suspension que prononcera la Commission des litiges d'appel, il n'y aura pas de nouvelle entrée en vigueur. Ce qui veut dire concrètement que si la suspension de quatre matches est confirmée, Gillet n'en purgera plus que trois après celui face au Racing Genk.