Privés de leur buteur Landry Dimata, les Anderlechtois ont connu un début de match très compliqué face à des Eupenois survoltés. Déjà dangereux en début de rencontre, les Pandas faisaient véritablement le siège du rectangle mauve à la demi-heure de jeu. Luis Garcia s'essayait d'abord sur une frappe à distance en heurtant le poteau avant de tenter à nouveau sa chance de loin et de trouver chanceusement la déviation de la tête de Sébastien Bornauw pour le but du 1-0 (26e).

En confiance, le capitaine d'Eupen frappait une nouvelle fois au but deux minutes plus tard mais trouvait une nouvelle fois le montant (28e). Agressé, Anderlecht craquait une seconde fois à la 31e sur une reprise de Yuta Toyokawa (31e). Il fallait ensuite un grand Thomas Didillon pour éviter une addition plus salée à la pause.

Au retour des vestiaire, les Anderlechtois retrouvaient leurs esprits et une partie de leur football en deuxième période notamment grâce aux changements de Vanhaezebrouck qui sortait Adrien Trebel et Sébastien Bornauw pour intégrer Evgen Makarenko et Kenny Saief. Le forcing bruxellois débouchait finalement sur une frappe très dangereuse de Francis Amuzu (55e) et un poteau de Knowledge Musona (56e).

Anderlecht trouvait finalement la faille à la 78e minute sur une tête plongeante d'Ivan Santini. Largement dominateurs en deuxième période, les Mauves ne parvenaient pas à inscrire de nouveau but et payaient donc le prix fort pour une première période complètement manquée. Grâce à ce succès, Eupen grimpe à la 11e place avec 13 points et prend une marge de sept points sur la lanterne rouge Zulte Waregem.