Déçus par le mercato de la nouvelle direction, les supporters d'Anderlecht ont décidé d'entrer dans le stade après un quart d'heure soit une minute pour chaque transfert manqué. Lors de leur apparition dans la tribune, ils ont brandi des banderoles avec les inscriptions "Beaucoup de transferts, peu de qualité" et "Devroe dégage". Malgré les nombreux changements apportés par Hein Vanhaezebrouck, Anderlecht n'a pas pris Zulte-Waregem à la gorge.

Jusque-là, la combinaison la plus spectaculaire avait été dessinée par Théo Bongonda et Hamdi Harbaoui (7e). Les supporters mauves ont eu l'occasion de suivre la première véritable occasion: Dimata a servi au point de penalty Gerkens, qui s'est débarrassé de Michael Heylen mais un réflexe de Sammy Bossut l'a empêché d'ouvrir la marque (20e). Zulte-Waregem est aussi passé près du but lorsque Thomas Didillon s'est égaré sur un centre de la droite. Sandy Walsh a remisé le ballon sur Nill De Pauw, qui a dévissé complètement son tir (37e). Au moment où l'Essevee a semblé tirer la couverture à lui, Anderlecht a frappé: Dimata a passé son homme et grâce à une glissade de Heylen, Bakkali a pu pénétrer dans le rectangle et inscrire le premier but sur action depuis le 2 septembre (43e, 0-1). Anderlecht aurait pu doubler son avance dès la reprise mais Dimata n'était pas dans le coup.

Entre-temps, Francky Dury a pris des risque en sortant un défenseur, Erdin Demir, pour un attaquant Chris Bedia (56e). Cela n'a pas amélioré la qualité du jeu de Zulte mais Didillon a été inquiété. Anderlecht, qui n'avait plus marqué depuis trois matches, en a planté un second par Gerkens (78e, 0-2). Anderlecht l'a toutefois échappé belle puisque Thomas Buffel a réduit l'écart (90e+3, 1-2) mais Baudry a manqué une reprise de la tête (90e+4) qui aurait pu offrir l'égalisation.

Déçus par le mercato de la nouvelle direction, les supporters d'Anderlecht ont décidé d'entrer dans le stade après un quart d'heure soit une minute pour chaque transfert manqué. Lors de leur apparition dans la tribune, ils ont brandi des banderoles avec les inscriptions "Beaucoup de transferts, peu de qualité" et "Devroe dégage". Malgré les nombreux changements apportés par Hein Vanhaezebrouck, Anderlecht n'a pas pris Zulte-Waregem à la gorge. Jusque-là, la combinaison la plus spectaculaire avait été dessinée par Théo Bongonda et Hamdi Harbaoui (7e). Les supporters mauves ont eu l'occasion de suivre la première véritable occasion: Dimata a servi au point de penalty Gerkens, qui s'est débarrassé de Michael Heylen mais un réflexe de Sammy Bossut l'a empêché d'ouvrir la marque (20e). Zulte-Waregem est aussi passé près du but lorsque Thomas Didillon s'est égaré sur un centre de la droite. Sandy Walsh a remisé le ballon sur Nill De Pauw, qui a dévissé complètement son tir (37e). Au moment où l'Essevee a semblé tirer la couverture à lui, Anderlecht a frappé: Dimata a passé son homme et grâce à une glissade de Heylen, Bakkali a pu pénétrer dans le rectangle et inscrire le premier but sur action depuis le 2 septembre (43e, 0-1). Anderlecht aurait pu doubler son avance dès la reprise mais Dimata n'était pas dans le coup. Entre-temps, Francky Dury a pris des risque en sortant un défenseur, Erdin Demir, pour un attaquant Chris Bedia (56e). Cela n'a pas amélioré la qualité du jeu de Zulte mais Didillon a été inquiété. Anderlecht, qui n'avait plus marqué depuis trois matches, en a planté un second par Gerkens (78e, 0-2). Anderlecht l'a toutefois échappé belle puisque Thomas Buffel a réduit l'écart (90e+3, 1-2) mais Baudry a manqué une reprise de la tête (90e+4) qui aurait pu offrir l'égalisation.