À Malines qui jouait son premier match de l'année suite à la remise des duels face à OHL et Genk à cause du Covid, Yannick Thoelen a été préféré à Gaëtan Coucke dans le but et le nouveau venu, Dries Wouters, a directement été titularisé alors que Rob Schoofs était suspendu pour avoir reçu cinq cartes jaunes. Il n'y avait qu'un seul changement côté anderlechtois par rapport à l'équipe ayant partagé contre le Standard: Benito Raman ayant pris la place de Francis Amuzu.

S'il a donné du souci à Thibaut Peyre, Raman n'a toutefois pas profité de la mauvaise passe en retrait du défenseur malinois alors qu'il s'était présenté seul face à Thoelen (10e). Les deux équipes tentaient bien de poser leur jeu, mais on attendait toujours le premier tir cadré quand Lior Refaelov a arraché le ballon à Sandy Walsh et l'a donné à Raman qui l'a cédé à son tour à Zirkzee. D'un simple mouvement, le Néerlandais a mis trois adversaires dans le vent et a signé du gauche la seule frappe cadrée de la première période et inscrit son but (23e, 0-1).

Après le repos, les Malinois se sont montrés plus entreprenants et ont gagné plus de duels. Mais les premières occasions ont été pour Anderlecht avec Thoelen, qui est bien intervenu sur des frappes de Sergio Gomez (47e) et de Raman. Par la suite, on a eu droit au même scénario qu'en première période avec Malines, qui demandait le ballon sans se créer d'occasion, et Anderlecht, bien regroupé, attendant un petit truc de ses attaquants. Ce qui faillit arriver lorsque Refaelov a décalé au point de penalty Zirkzee dont le tir a été repoussé par Thoelen (59e). Le gardien malinois a également eu la chance de voir une reprise de la tête de Lisandro Magallan heurter la transversale (68e). Anderlecht a encore gâché plusieurs occasions notamment par Zirkzee (81e) mais cette fois, a tenu le coup d'autant que Malines n'a pas cadré un seul tir.

À Malines qui jouait son premier match de l'année suite à la remise des duels face à OHL et Genk à cause du Covid, Yannick Thoelen a été préféré à Gaëtan Coucke dans le but et le nouveau venu, Dries Wouters, a directement été titularisé alors que Rob Schoofs était suspendu pour avoir reçu cinq cartes jaunes. Il n'y avait qu'un seul changement côté anderlechtois par rapport à l'équipe ayant partagé contre le Standard: Benito Raman ayant pris la place de Francis Amuzu. S'il a donné du souci à Thibaut Peyre, Raman n'a toutefois pas profité de la mauvaise passe en retrait du défenseur malinois alors qu'il s'était présenté seul face à Thoelen (10e). Les deux équipes tentaient bien de poser leur jeu, mais on attendait toujours le premier tir cadré quand Lior Refaelov a arraché le ballon à Sandy Walsh et l'a donné à Raman qui l'a cédé à son tour à Zirkzee. D'un simple mouvement, le Néerlandais a mis trois adversaires dans le vent et a signé du gauche la seule frappe cadrée de la première période et inscrit son but (23e, 0-1). Après le repos, les Malinois se sont montrés plus entreprenants et ont gagné plus de duels. Mais les premières occasions ont été pour Anderlecht avec Thoelen, qui est bien intervenu sur des frappes de Sergio Gomez (47e) et de Raman. Par la suite, on a eu droit au même scénario qu'en première période avec Malines, qui demandait le ballon sans se créer d'occasion, et Anderlecht, bien regroupé, attendant un petit truc de ses attaquants. Ce qui faillit arriver lorsque Refaelov a décalé au point de penalty Zirkzee dont le tir a été repoussé par Thoelen (59e). Le gardien malinois a également eu la chance de voir une reprise de la tête de Lisandro Magallan heurter la transversale (68e). Anderlecht a encore gâché plusieurs occasions notamment par Zirkzee (81e) mais cette fois, a tenu le coup d'autant que Malines n'a pas cadré un seul tir.