Najar trouvait le chemin des filets dès la cinquième minute, mais l'arbitre Delferière annulait pour hors-jeu. Le Lierse se montrait dangereux via une frappe de Wanderson au-dessus (35e). Ce n'était que partie remise pour l'attaquant qui, d'une frappe enroulée, envoyait le ballon dans la lucarne de Proto juste avant la mi-temps (44e).

Anderlecht revenait à égalité dès la reprise: Conté centrait de la droite pour Acheampong qui contrôlait bien du droit et frappait du gauche (1-1, 50e). Anderlecht se créait ensuite plusieurs grosses occasions: Ngawa repoussait sur la ligne une reprise de Mitrovic (62e), Hanin déviait sur la barre transversale une nouvelle tentative du Serbe (71e), l'arbitre annulait pour hors-jeu un but d'Acheampong (76e) et Berezovsky repoussait brillamment une tête de Cyriac (78e). À la 83e minute, sur un centre de Defour, Cyriac, monté à la place de Mitrovic, trompait Berezovsky de la tête. Anderlecht pensait tenir les 3 points, mais sur le dernier assaut lierrois, Ngawa trompait Proto d'une tête à bout portant (90e+3).

Anderlecht, leader, compte 15 points, six de plus que Mouscron-Péruwelz, 2e, qui se déplace dimanche à La Gantoise. Le Lierse, 5 points, est dernier.

UPDATE dimanche

Steven Defour présente ses excuses pour son attitude

Steven Defour a présenté ses excuses dimanche pour son attitude provocatrice au terme de la rencontre de samedi au Lierse (2-2) lors de la 7e journée du championnat de Belgique. Après le coup de sifflet final, le milieu d'Anderlecht a eu un geste obscène en direction du banc du Lierse.

"À l'occasion du tumulte survenu hier en fin de match contre le Lierse, j'ai quelque peu dépassé les bornes. J'ai réagi de la mauvaise manière aux provocations et aux actes indécents du banc de la formation locale. Je présente mes excuses pour cet écart. Je tiens également à insister sur le fait que l'adversaire doit également respecter un minimum de fair-play. J'estime que ce ne fut pas le cas hier soir. Ce geste était une réaction à un comportement inapproprié de la part de l'adversaire", a expliqué le Diable rouge.

Selon différentes sources, Defour doit s'attendre à recevoir un procès-verbal. la police de Lierre devrait envoyer un rapport à la cellule football du ministère de l'Intérieur.

(Belga)

Najar trouvait le chemin des filets dès la cinquième minute, mais l'arbitre Delferière annulait pour hors-jeu. Le Lierse se montrait dangereux via une frappe de Wanderson au-dessus (35e). Ce n'était que partie remise pour l'attaquant qui, d'une frappe enroulée, envoyait le ballon dans la lucarne de Proto juste avant la mi-temps (44e). Anderlecht revenait à égalité dès la reprise: Conté centrait de la droite pour Acheampong qui contrôlait bien du droit et frappait du gauche (1-1, 50e). Anderlecht se créait ensuite plusieurs grosses occasions: Ngawa repoussait sur la ligne une reprise de Mitrovic (62e), Hanin déviait sur la barre transversale une nouvelle tentative du Serbe (71e), l'arbitre annulait pour hors-jeu un but d'Acheampong (76e) et Berezovsky repoussait brillamment une tête de Cyriac (78e). À la 83e minute, sur un centre de Defour, Cyriac, monté à la place de Mitrovic, trompait Berezovsky de la tête. Anderlecht pensait tenir les 3 points, mais sur le dernier assaut lierrois, Ngawa trompait Proto d'une tête à bout portant (90e+3).Anderlecht, leader, compte 15 points, six de plus que Mouscron-Péruwelz, 2e, qui se déplace dimanche à La Gantoise. Le Lierse, 5 points, est dernier.UPDATE dimanche Steven Defour présente ses excuses pour son attitude Steven Defour a présenté ses excuses dimanche pour son attitude provocatrice au terme de la rencontre de samedi au Lierse (2-2) lors de la 7e journée du championnat de Belgique. Après le coup de sifflet final, le milieu d'Anderlecht a eu un geste obscène en direction du banc du Lierse. "À l'occasion du tumulte survenu hier en fin de match contre le Lierse, j'ai quelque peu dépassé les bornes. J'ai réagi de la mauvaise manière aux provocations et aux actes indécents du banc de la formation locale. Je présente mes excuses pour cet écart. Je tiens également à insister sur le fait que l'adversaire doit également respecter un minimum de fair-play. J'estime que ce ne fut pas le cas hier soir. Ce geste était une réaction à un comportement inapproprié de la part de l'adversaire", a expliqué le Diable rouge. Selon différentes sources, Defour doit s'attendre à recevoir un procès-verbal. la police de Lierre devrait envoyer un rapport à la cellule football du ministère de l'Intérieur. (Belga)