DVV assurances sera le sponsor maillot à domicile au Lotto Park, le mauve traditionnel. Candriam ornera celui en déplacement qui est blanc.

Ils remplacent BNP-Paribas Fortis qui a figuré pendant 39 années sur les vareuses du RSCA.

"La collaboration commence aujourd'hui", a expliqué le CEO Karel Van Eetvelt lors d'une conférence de presse. "Avec nos partenaires, nous allons rechercher les succès du passé".

"Nous avons déjà terminé en force à la fin de la saison dernière", a-t-il poursuivi. "Ce fut une année d'investissement, mais nous sommes sur la bonne voie. La saison prochaine, nous voulons retrouver le football européen. À l'avenir, nous voulons continuer à défendre un football technique et offensif avec des jeunes que nous formons nous-mêmes. C'est dans notre ADN. Ce n'est donc pas un hasard si nous avons accordé à certains jeunes des contrats plus longs ces dernières semaines. Nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour que les garçons qui ont été formés ici restent connectés au club le plus longtemps possible. Afin de pouvoir jouer le football que nous voulons, nous avons également beaucoup investi dans notre terrain principal et nos terrains d'entraînement pendant la période du corona(virus). Ceux-ci sont actuellement au niveau de la Premier League. Cela ne peut plus être une excuse pour les joueurs".

Van Eetvelt a également accepté d'investir davantage dans l'équipe féminine d'Anderlecht, qui été championne ces trois dernières saisons. "Nous voulons promouvoir davantage le football féminin et laisser les jeunes filles choisir notre projet".

belga
© belga
DVV assurances sera le sponsor maillot à domicile au Lotto Park, le mauve traditionnel. Candriam ornera celui en déplacement qui est blanc. Ils remplacent BNP-Paribas Fortis qui a figuré pendant 39 années sur les vareuses du RSCA. "La collaboration commence aujourd'hui", a expliqué le CEO Karel Van Eetvelt lors d'une conférence de presse. "Avec nos partenaires, nous allons rechercher les succès du passé". "Nous avons déjà terminé en force à la fin de la saison dernière", a-t-il poursuivi. "Ce fut une année d'investissement, mais nous sommes sur la bonne voie. La saison prochaine, nous voulons retrouver le football européen. À l'avenir, nous voulons continuer à défendre un football technique et offensif avec des jeunes que nous formons nous-mêmes. C'est dans notre ADN. Ce n'est donc pas un hasard si nous avons accordé à certains jeunes des contrats plus longs ces dernières semaines. Nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour que les garçons qui ont été formés ici restent connectés au club le plus longtemps possible. Afin de pouvoir jouer le football que nous voulons, nous avons également beaucoup investi dans notre terrain principal et nos terrains d'entraînement pendant la période du corona(virus). Ceux-ci sont actuellement au niveau de la Premier League. Cela ne peut plus être une excuse pour les joueurs". Van Eetvelt a également accepté d'investir davantage dans l'équipe féminine d'Anderlecht, qui été championne ces trois dernières saisons. "Nous voulons promouvoir davantage le football féminin et laisser les jeunes filles choisir notre projet".