La confrontation avec la réalité des PO1 est donc rude, même si un zéro sur neuf n'est pas l'autre. Rapidement en infériorité numérique, Gand a sombré à Bruges mais s'est bien ressaisi contre le Standard et a même été un moment le meilleur dans l'antre du leader du classement, sauvé par quelques actions géniales de Ruslan Malinovskyi.
...