Le contraste entre les deux puissances du football belge est saisissant en ce début de saison. Tandis que le Club s'est qualifié pour la phase de groupes de la Ligue des Champions et occupe la deuxième place du classement, avec un match en moins que le Standard, leader, Anderlecht ne pointe qu'en 13e position avec 5 unités.

"Mon très jeune groupe a toujours eu la bonne attitude à l'entraînement, et ce n'était différent cette semaine", a déclaré. "Nous avons choisi un projet avec beaucoup de jeunes joueurs et je crois vraiment que tout peut changer rapidement. Nous affrontons dimanche une équipe avec beaucoup de qualités. J'ai regardé le match de Ligue des Champions mercredi contre Galatasaray (0-0) et j'ai été impressionné. Le Club méritait plus qu'un partage. Je m'attends à un duel difficile, mais nous avons travaillé dur pour neutraliser leurs points forts."

A Bruges, Davies devra certainement se passer de Vincent Kompany. Le Diable Rouge, 33 ans, s'est blessé aux ischio-jambiers contre Genk il y a quelques semaines. "La revalidation de Vincent se passe bien, mais le match contre Bruges arrive plus que probablement trop vite pour lui. Bruges/Anderlecht, c'est un vrai choc, mais nous n'allons certainement pas nous précipiter avec lui et mettre en danger le reste de la saison. Pour Kemar Roofe aussi, cela va mieux de jour en jour. Il ne s'entraîne pas encore avec le groupe, mais est de plus en plus proche d'un retour."

Anderlecht a misé sur la jeunesse depuis le début de la saison. Le manque d'expérience se fait cependant ressentir à certains moments. C'est pourquoi le nom d'Adrien Trebel, 28 ans, est régulièrement cité ces derniers jours. Le Français, qui n'entrait pas dans les plans de Kompany en début de saison, a joué avec les espoirs lundi. "Adrien s'est très bien entrainé", a expliqué Davies. "Il est toujours un joueur d'Anderlecht et est donc éligible comme tous les autres. Qu'il soit ou non dans la sélection, il est prêt à rejoindre l'équipe."

Davies a également évoqué le cas d'Anthony Vanden Borre, qui s'entraîne avec les espoirs. "Anthony a joué de grands matchs dans le passé et a le temps de se remettre en forme. Ensuite, nous verrons quel est son niveau. Il n'y a aucune pression sur lui. S'il atteint à nouveau un haut niveau, il sera certainement une valeur ajoutée."