Onuachu a inscrit le but d'ouverture dès la 17e minute (0-1). Miazga a inscrit contre son camp le 2e but limbourgeois à la 59e (0-2) . Trebel a réduit le score sur coup franc (73e, 1-2) alors que Genk était réduit à dix après l'expulsion de Lucumi. Samedi, le Standard avait obtenu le premier sésame pour la finale en allant s'imposer 0-1 à Eupen. Genk jouera sa 6e finale, la première depuis 2018. La dernière de ses quatre victoires remonte à 2013. Le Standard disputera sa 18e finale et visera un 9e succès et le 3e en cinq ans après 2016 et 2018. Cette année-là, les Rouches avaient battu Genk 1-0 après prolongation. à la suite d'une réalisation de Renaud Emond (92e).

Onuachu a inscrit le but d'ouverture dès la 17e minute (0-1). Miazga a inscrit contre son camp le 2e but limbourgeois à la 59e (0-2) . Trebel a réduit le score sur coup franc (73e, 1-2) alors que Genk était réduit à dix après l'expulsion de Lucumi. Samedi, le Standard avait obtenu le premier sésame pour la finale en allant s'imposer 0-1 à Eupen. Genk jouera sa 6e finale, la première depuis 2018. La dernière de ses quatre victoires remonte à 2013. Le Standard disputera sa 18e finale et visera un 9e succès et le 3e en cinq ans après 2016 et 2018. Cette année-là, les Rouches avaient battu Genk 1-0 après prolongation. à la suite d'une réalisation de Renaud Emond (92e).